• La Tribune 
  • > Vente de l'après-Noël: encore la meilleure journée pour les aubaines (VIDEO) 

Vente de l'après-Noël: encore la meilleure journée pour les aubaines (VIDEO)

Les soldes se multiplient au cours d'une année. De semaine en semaine,  les... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Imacom, Jessica Garneau

Partager

Sur le même thème

Jérôme Gaudreau

(Sherbrooke) Les soldes se multiplient au cours d'une année. De semaine en semaine, les magasins trouvent toujours un concept pour lancer un blitz d'aubaines : une vente « prix d'employés », les soldes sans taxes, l'événement « au prix coûtant »...

Hier, on célébrait la vente de l'après-Noël dans la plupart des boutiques. Et tous s'entendaient pour dire qu'il s'agissait encore de la meilleure journée pour les aubaines.

Ce n'est donc pas sans raison que les gens ont commencé à se réunir devant les magasins dès 8 h le matin.

« J'étais le premier à me présenter chez Future Shop, lance fièrement Dji Brillou Moussa, posté devant les portes d'entrée, prêt à se lancer vers le iPad et les cartes mémoires en promotion. Je risque d'économiser environ 400 $ et les portes s'ouvrent à 13 h. Cinq heures d'attente pour être certain d'économiser 400 $, je crois que ça vaut la peine. Ça me donne environ 80 $ de l'heure. Ce n'est pas mauvais! »

Tout juste derrière lui se trouvait Jean-François Faucher, troisième dans l'impressionnant rang qui atteignait les portes de la quincaillerie Rona l'Entrepôt.

« La file est longue et je tenais à être parmi les premiers pour être assuré de pouvoir me procurer la télévision que je souhaite acheter, c'est-à-dire la télé DEL de 55 pouces. Je vais économiser environ 750 $. Je suis arrivé à 10 h et il y avait déjà deux personnes présentes devant les portes du magasin. C'est la première fois que je vois un aussi gros rabais sur cette télé, donc j'en profite aujourd'hui! » lance-t-il.

La frénésie

À 13 h, lors de l'ouverture des portes, la chasse aux aubaines était lancée. Des centaines de personnes couraient dans les allées en espérant tomber sur l'article voulu.

« J'espère qu'il va en rester. Je le savais qu'en arrivant à midi, il allait y avoir environ 200 personnes devant moi dans la file d'attente. Je me croise les doigts! » affirme Réjean Gagnon.

« Aujourd'hui, c'est la folie, constate la caissière du Future Shop, Jelena Matovic. J'en suis à mon 13e événement des soldes d'après-Noël et chaque fois, c'est toujours aussi excitant! Je trouve ça le fun au bout et c'est une journée différente pour nous. Il y a tellement d'action pendant ces quatre heures que la journée passe très vite! »

Texte complet et autres articles à lire dans La Tribune de jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer