• La Tribune 
  • > Déficit inévitable à Bishop's 

Déficit inévitable à Bishop's

Alors qu'elle a adopté un premier budget équilibré en sept ans, Bishop's... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Imacom, Jessica Garneau

Partager

Sur le même thème

(Sherbrooke) Alors qu'elle a adopté un premier budget équilibré en sept ans, Bishop's replongera en déficit : l'institution doit jongler avec des coupes de 1,2 M $.

Le budget de l'institution, de l'ordre de 45 M $, était basé sur la hausse des droits de scolarité annoncée par l'ancien gouvernement.

À Bishop's, environ 25 % des revenus proviennent des droits de scolarité; la moyenne québécoise est plutôt de 12 %, selon la secrétaire générale de l'institution, Victoria Meikle, également vice-principale aux relations gouvernementales et à la planification. Ce qui fait dire au principal Michael Goldbloom que Bishop's est l'une des universités les plus touchées par l'annulation de la hausse des frais.

Les choses allaient de mieux en mieux à Bishop's. Pour se sortir d'une grave crise financière, Bishop's a soumis en 2009 un plan de redressement au ministère de l'Éducation.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Le syndicat de l'UdeS se mobilise

    Sherbrooke

    Le syndicat de l'UdeS se mobilise

    Après les chercheurs, c'est au tour des syndicats de l'Université de Sherbrooke de se mobiliser. Les différentes instances syndicales unissent leur... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer