• La Tribune 
  • > Thetford: la croissance de Pultrall explose 

Thetford: la croissance de Pultrall explose

Nelson Fecteau
La Tribune

(THETFORD MINES) Gérer une croissance annuelle augmentant sans cesse et recruter la main-d'oeuvre essentielle à un tel développement constituent l'un des défis auxquels sont actuellement confrontés les dirigeants de l'entreprise thetfordoise Pultrall, spécialisée dans la conception et la fabrication de la tige d'armature pour béton V-Rod.

Il va sans dire que l'annonce faite par le ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, secrétaire d'État à l'Agriculture et député de Mégantic-L'Érable, Christian Paradis, du versement à Pultrall d'une aide financière remboursable de 300 000 $ est tombée à point.

L'entreprise utilisera l'aide fédérale pour acquérir de l'équipement spécialisé, développer de nouveaux marchés pour la V-Rod et créer cinq autres emplois.

"L'accroissement de la production est l'affaire de tous les intervenants économiques", a affirmé le ministre Paradis.

Le rythme de croissance est phénoménal et les conséquences sont spectaculaires. "Nous venons de connaître des taux de croissance annuels de 25, 30 et 60 pour cent. Notre chiffre de ventes a atteint 8 millions $ . Nous projetons des chiffres de ventes annuels de 11,7 millions $ et 16,1 millions $ pour les deux prochaines années. En quelques mois, nous sommes passés de 50 à 80 emplois. Des 60 000 pieds carrés de l'usine que nous utilisions, nous en utilisons maintenant 83 000 pieds carrés", souligne le directeur général Bernard Drouin pour illustrer les effets de cette croissance.

"Au cours de la dernière année, nous avons doublé la capacité de production de notre tige de renforcement qui représente 40 pour cent de ce que produit Pultrall. Une telle croissance est dure pour le personnel, pour l'équipement et pour le fonds de roulement", poursuit-il, en précisant que le potentiel de ventes annuelles se chiffre à 850 millions $ .

Pultrall a investi plusieurs millions $ en recherche et développement pour développer cette tige de renforcement en collaboration avec la Chaire CRSNG-industrie de l'Université de Sherbrooke, spécialisée dans les matériaux composites pour les infrastructures.

Cette tige de renforcement est deux fois plus résistante et quatre fois plus légère que l'acier ce qui constitue des avantages sans équivoques au chapitre de la sécurité, de la durabilité et du transport. "De façon très conservatrice, le coût de vie utile est supérieur de 30 pour cent et des tests effectués en milieu 100 pour cent corrosif démontrent une espérance de vie de 100 ans. La limitation de vie ne viendra plus de l'armature mais du béton", souligne Bernard Drouin qui mentionne que l'Ontario répond davantage que le Québec.

"L'augmentation des charges et des fréquences de passage font en sorte que les facteurs de sécurité se rétrécissent", ajoute Marc-André Drouin, directeur secteur construction.

Pultrall en est à la quatrième génération avec cette tige de renforcement. Ce qui lui a permis de devancer les Allemands et d'obtenir un lucratif contrat de 1,3 million $ à Dubai pour des salles d'électrolyse d'aluminerie.

Pultrall jouit d'un marché très diversifié. Outre les tabliers de pont et les infrastructures comme les viaducs, la V-Rod peut être utilisée pour les murs marins, les stationnements souterrains, les chambres de résonance magnétique, les salles d'électrolyse d'aluminerie.

Actuellement, outre les V-Rod, Pultrall produit des pièces de renforcement pour Volvo, des tiges de renforcement pour char d'assaut et des tiges pour cages à homards!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer