Attaque dans le Sinaï égyptien: le passage de Gaza restera fermé samedi

Le poste frontalier de Rafah était censé rouvrir... (Photo SAID KHATIB, AFP)

Agrandir

Le poste frontalier de Rafah était censé rouvrir samedi pour trois jours. Les malades, étudiants et personnes devant se rendre à l'étranger pour leur travail ne pourront donc pas passer.

Photo SAID KHATIB, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Gaza

Le passage frontalier entre l'Égypte et la bande de Gaza qui devait rouvrir samedi restera fermé jusqu'à nouvel ordre à la suite d'un attentat sanglant dans le Sinaï voisin, a indiqué vendredi un responsable palestinien.

Au moins 235 personnes ont été tuées plus tôt dans la journée dans l'attaque contre une mosquée dans l'est de l'Égypte.

Le poste frontalier de Rafah était censé rouvrir samedi pour trois jours.

«Le côté égyptien nous a informés que Rafah ne sera pas rouvert samedi en raison des événements tragiques dans le nord du Sinaï», a affirmé le responsable qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat, sans donner plus de détails.

Le point de passage, fermé depuis août, avait été brièvement ouvert samedi dernier durant trois jours pour la première fois depuis la conclusion en octobre d'un accord de réconciliation entre les deux principales formations palestiniennes. Le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza a transféré le 1er novembre les points de passage de l'enclave à l'Autorité palestinienne.

Cette brève réouverture avait permis le passage de malades, d'étudiants et de personnes devant se rendre à l'étranger pour leur travail.

La bande de Gaza est soumise depuis une décennie à un rigoureux blocus israélien et depuis des années à la fermeture quasi-permanente de sa frontière avec l'Égypte.

En 2007, le Hamas avait pris le pouvoir par la force à Gaza, au terme d'une quasi-guerre civile avec les membres du Fatah du président Mahmoud Abbas, son rival politique.

Le transfert du contrôle des points de passage constituait un test majeur pour le nouvel accord de réconciliation conclu le 12 octobre entre le Hamas et le Fatah, après l'échec de multiples tentatives de réconciliation ces dix dernières années.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer