L'Arabie saoudite intercepte un missile balistique au nord-est de Riyad

Le missile a été détruit avant d'atteindre Riyad... (Photo Simon Dawson, archives Bloomberg)

Agrandir

Le missile a été détruit avant d'atteindre Riyad (photo).

Photo Simon Dawson, archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

L'Arabie saoudite a intercepté et détruit samedi au nord-est de Riyad, près de l'aéroport international, un «missile balistique» qui provenait du Yémen en guerre, ont indiqué des responsables saoudiens.

Les rebelles yéménites Houthis, accusés d'être soutenus par l'Iran, ont revendiqué avoir lancé le missile d'une distance d'environ 750 kilomètres pour viser l'aéroport de Riyad, selon leur chaîne de télévision al-Masirah.

Il s'agit de la première attaque au missile balistique si proche de la capitale saoudienne.

«Ce soir, un missile balistique a été tiré du territoire yéménite vers le royaume» saoudien, a rapporté l'agence de presse officielle saoudienne SPA en citant le porte-parole de la coalition arabe conduite par Riyad qui intervient militairement au Yémen contre les Houthis, Tourki al-Maliki.

«Des fragments épars de ce missile ont atterri dans une zone inhabitée de l'aéroport de Riyad et il n'y a pas eu de victimes», a-t-il ajouté en estimant que le projectile «visait des zones peuplées et civiles».

Des habitants de Riyad ont raconté avoir entendu un énorme bruit lorsque le missile a été détruit par la défense saoudienne.

L'aéroport international King Khaled de Riyad a continué à fonctionner normalement, a indiqué l'autorité de l'aviation civile. Des habitants ont indiqué que certaines routes avaient été bloquées par les forces de sécurité.

Le Yémen, pays voisin de l'Arabie saoudite, est déchiré par une guerre qui oppose les forces gouvernementales aux rebelles Houthis soutenus par des partisans de l'ex-président yéménite qui se sont emparés en septembre 2014 de la capitale Sanaa et de larges pans de territoire dans le nord du pays.

En mars 2015, le camp progouvernemental yéménite a reçu le soutien d'une coalition arabe emmenée par Riyad qui est intervenue dans les airs puis au sol.

Depuis cette intervention, des zones frontalières saoudiennes sont régulièrement visées par des raids des Houthis et par des tirs de projectiles.

En juillet, un missile balistique tiré du Yémen vers La Mecque avait été intercepté par les Saoudiens, un mois avant le grand pèlerinage musulman.

Un missile balistique est un missile dont la trajectoire comprend une phase de propulsion, une phase balistique --généralement hors de l'atmosphère-- puis une phase de retombée.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, le conflit au Yémen a fait plus de 8650 morts et quelque 58 600 blessés.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer