Un négociateur canado-iranien condamné à cinq ans de prison en Iran

La justice iranienne confirme qu'Abdolrasoul Dorri Esfahani, membre de l'équipe... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Téhéran

La justice iranienne confirme qu'Abdolrasoul Dorri Esfahani, membre de l'équipe de négociateurs du programme nucléaire iranien qui a conclu l'entente de 2015 avec les grandes puissances internationales, a été condamné à cinq ans de prison pour espionnage.

La nouvelle a été rapportée par l'agence d'information «semi-officielle» Fars, le procureur général d'Iran Gholamhossein Mohseni Ejei aurait déclaré que M. Esfahani allait devoir purger cinq ans d'emprisonnement parce qu'il était «lié à deux services d'intelligence». La publication n'offrait pas plus de détails sur l'accusation.

Abdolrasoul Dorri Esfahani détient la double nationalité canadienne et iranienne, un principe que ne reconnaît pas l'Iran.

Il représente le plus récent cas d'arrestation de citoyens possédant deux nationalités en Iran.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer