L'Iran envoie plus de 1000 tonnes par jour de produits alimentaires au Qatar

«Chaque jour quelque 1100 tonnes de denrées alimentaires... (REUTERS)

Agrandir

«Chaque jour quelque 1100 tonnes de denrées alimentaires sont exportées au Qatar», a rapporté l'agence citant Mohammad Mehdi Bonchari, directeur des ports de Bouchehr, situé juste en face du Qatar.

REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TÉHÉRAN

L'Iran envoie chaque jour par voie maritime quelque 1100 tonnes de fruits et légumes au Qatar, soumis à un blocus par ses voisins du Golfe, a rapporté jeudi l'agence Fars.

«Chaque jour quelque 1100 tonnes de denrées alimentaires sont exportées au Qatar», a rapporté l'agence citant Mohammad Mehdi Bonchari, directeur des ports de Bouchehr, situé juste en face du Qatar.

«350 tonnes de fruits et légumes sont exportées tous les jours vers les ports qataris à partir du port (iranien) de Dayyer et 750 tonnes du port de Bolkheir Tangestan», a précisé ce responsable

L'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn, l'Égypte parmi d'autres pays arabes, ont rompu le 5 juin leurs relations diplomatiques et économiques avec le Qatar, accusant Doha de «soutenir des organisations extrémistes» qui «cherchent à déstabiliser la région» et de se rapprocher de l'Iran, rival régional du royaume saoudien.

Cette rupture se concrétise par l'interruption des liaisons aériennes, maritimes et terrestres avec le petit émirat gazier qui importe une grande partie de ses produits consommés.

L'Arabie saoudite a fermé sa seule frontière terrestre avec le Qatar par laquelle transite 40% de son approvisionnement alimentaire.

L'Iran et l'Arabie saoudite s'opposent sur toutes les crises régionales, notamment la Syrie, le Yémen, l'Irak, Bahreïn.

Depuis le début de la crise diplomatique entre Doha et ses voisins arabes du Golfe, l'Iran a également ouvert son espace aérien aux vols vers et en provenance du Qatar.

Le ministre qatari des Affaires étrangères a exclu lundi toute négociation sur la crise du Golfe tant que l'Arabie saoudite et ses alliés n'auront pas levé «le blocus» qu'ils imposent à son pays.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer