Attaque d'Al-Qaïda au Yémen: un soldat et trois assaillants tués

Al-Qaïda et le groupe État islamique ont profité... (AFP)

Agrandir

Al-Qaïda et le groupe État islamique ont profité depuis 2014 de l'instabilité au Yémen, théâtre d'un conflit opposant les rebelles Houthis au gouvernement, pour renforcer leur présence dans le sud et le sud-est de ce pays.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
ADEN

Un soldat a été tué et deux blessés lundi dans une attaque d'Al-Qaïda contre un poste militaire de la province du Hadramout où trois assaillants ont aussi été abattus, a indiqué un haut responsable de l'armée.

Un point de contrôle, près du camp militaire de Dowen, a été la cible d'une attaque de combattants des djihadistes d'Al-Qaïda, a déclaré à l'AFP le général Faraj al-Bahsani, commandant de la 2e zone militaire qui couvre cette région.

Trois des assaillants ont été abattus et d'autres ont été blessés lors d'échanges de tirs ayant suivi l'attaque, a-t-il ajouté.

Al-Qaïda est bien implantée dans la province du Hadramout, terre d'origine de nombreux chefs du réseau djihadiste.

Les combattants d'Al-Qaïda ont toutefois été chassés en 2016 de plusieurs villes comme Moukalla, capitale de la vaste province, à la faveur d'une opération à laquelle ont participé des forces de la coalition militaire arabe intervenant au Yémen, dont des unités émiraties.

Al-Qaïda et le groupe État islamique ont profité depuis 2014 de l'instabilité au Yémen, théâtre d'un conflit opposant les rebelles Houthis au gouvernement, pour renforcer leur présence dans le sud et le sud-est de ce pays.

Les États-Unis ont multiplié les attaques, notamment de drones, contre Al-Qaïda au Yémen depuis l'arrivée du président Donald Trump à la Maison-Blanche en janvier.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer