Israël «défie» Trump en construisant plus de logements pour les colons

Les Palestiniens ont estimé mercredi qu'Israël cherchait à «défier» les... (Photo Ronen Zvulun, archives REUTERS)

Agrandir

Photo Ronen Zvulun, archives REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Ramallah

Les Palestiniens ont estimé mercredi qu'Israël cherchait à «défier» les États-Unis et créait de nouveaux «obstacles à la paix» en faisant avancer les plans de construction de 1500 logements en Cisjordanie occupée dont une nouvelle colonie, une première depuis 25 ans.

Cette décision «réaffirme à la communauté internationale qu'Israël multiplie les obstacles et détruit les chances de relancer le processus de paix», a indiqué dans un communiqué le porte-parole de la présidence palestinienne Nabil Abou Roudeina.

Elle est en outre «un défi éhonté à l'administration américaine» alors que son président Donald Trump a affirmé son intention de raviver le processus de paix, au point mort depuis 2014, et à «la communauté internationale» qui considère comme illégale la colonisation israélienne dans les Territoires palestiniens.

Cette décision a été prise mardi par une commission relevant du ministère de la Défense et rendue publique par l'ONG anticolonisation La Paix maintenant, en plein anniversaire de la guerre israélo-arabe de 1967, point de départ de l'occupation et la colonisation des Territoires occupés.

Parmi les 1500 logements en question, 102 constitueront la première colonie mise en oeuvre par un gouvernement israélien depuis 25 ans, selon La Paix maintenant.

L'ONG a par ailleurs indiqué que les autorités israéliennes devaient se prononcer mercredi sur un millier d'autres logements de colons.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer