Israël commande 17 avions furtifs F-35 américains de plus

Un F-35.... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Un F-35.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Israël va commander 17 nouveaux avions furtifs américains F-35, portant à 50 le nombre de ces appareils dont l'État hébreu va se doter dans les prochaines années, a annoncé dimanche le bureau du premier ministre Benjamin Netanyahu.

Le cabinet de sécurité a donné son feu vert à cette nouvelle commande, a ajouté un communiqué.

Israël doit prendre livraison des premiers F-35 le mois prochain. Selon la radio publique, l'achat de ces appareils sera financé par l'aide militaire américaine, qui a été augmentée en septembre et portée à 38 milliards de dollars pour la période 2019-2028.

En passant cette commande, le gouvernement «entend agir pour renforcer la sécurité d'Israël et assurer son existence dans les prochaines décennies», a indiqué M. Netanyahu à la radio publique.

«Israël peut se défendre avec ses propres forces contre tous ses ennemis quelque soit la distance», a ajouté le premier ministre.

Les dirigeants israéliens ont justifié l'acquisition de F-35 en évoquant la menace que ferait peser l'Iran.

Les F-35 sont réputés capables de passer inaperçus des systèmes de défense anti-aériens dont dispose l'Iran, notamment des missiles S-300, qui ont été récemment livrés par la Russie et déployés pour protéger le site nucléaire iranien de Fordo, avait annoncé fin août la télévision d'État iranienne.

L'Iran est considéré par Israël comme son ennemi numéro un. L'accord sur le nucléaire iranien conclu en juillet 2015 entre Téhéran et six grandes puissances s'est traduit par la levée de sanctions internationales contre l'Iran, qui nie vouloir se doter de l'arme nucléaire.

Benjamin Netanyahu n'a cessé de dénoncer cet accord en le qualifiant «d'erreur historique».

Israël est considéré comme la seule puissance nucléaire du Moyen-Orient, mais l'État hébreu a toujours entretenu l'ambiguïté sur cette question en refusant de confirmer détenir un arsenal atomique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer