Plusieurs hauts responsables israéliens accusés de corruption

Avigdor Lieberman, chef du parti Israël Beitenou.... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Avigdor Lieberman, chef du parti Israël Beitenou.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Tel Aviv

La justice israélienne a annoncé qu'elle porterait des accusations de corruption contre une dizaine d'anciens ministres et d'autres hauts responsables issus du parti ultranationaliste du ministre de la Défense.

Le ministère de la Justice a indiqué, lundi, avoir recueilli suffisamment de preuves contre 16 membres du parti Israël Beitenou du ministre Avigdor Lieberman, dont de hauts responsables. M. Lieberman n'est pas mis en cause dans cette affaire.

Parmi les personnes visées figure Stas Misezhnikov, un ancien ministre du Tourisme soupçonné de corruption, d'abus de confiance et de consommation de drogue. Les médias israéliens affirment qu'il a consommé de la cocaïne alors qu'il était en fonction, notamment lors d'événements officiels en Israël et à l'étranger. Son avocat, Yuval Sasson, a nié ces allégations.

Avigdor Lieberman a quant à lui été au centre d'une autre enquête sur la corruption qui l'a forcé à démissionner de son poste de ministre des Affaires étrangères et a presque mis un terme à sa carrière politique. Il est retourné au gouvernement en 2013 après avoir été innocenté dans ce dossier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer