Rare match de soccer entre des équipes de Gaza et de Cisjordanie

Il s'agit seulement de la deuxième fois qu'Israël... (PHOTO AP)

Agrandir

Il s'agit seulement de la deuxième fois qu'Israël permet à une équipe de Cisjordanie de jouer dans la bande de Gaza depuis que le mouvement islamiste Hamas s'est emparé de ce territoire en 2007.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Khan Younès

Le plus grand évènement footballistique de l'année dans les territoires palestiniens a débuté mardi avec un rare match entre des équipes de la bande de Gaza et de la Cisjordanie occupée.

Les Shabab Khan Younès, de la deuxième ville de la bande de Gaza, recevaient Ahly al-Khalil, de la ville de Hébron en Cisjordanie, qui l'a emporté 1-0 lors du match aller de la Coupe palestinienne, qui oppose le vainqueur de la Coupe de Cisjordanie à celui de la bande de Gaza.

Le vainqueur de la Coupe décrochera sa qualification pour la Ligue des champions d'Asie.

Le match retour doit être joué samedi à Hébron mais sa tenue demeure incertaine dans la mesure où elle dépend de la volonté d'Israël de laisser ou non les joueurs de Gaza quitter ce territoire sous blocus pour se rendre en Cisjordanie.

Les footballeurs palestiniens se plaignent régulièrement de ne pas pouvoir jouer des matches en raison des restrictions de mouvement imposées par Israël entre les deux territoires.

Pour le match de mardi, d'ailleurs, Kifah al-Sharif, le président d'Ahly al-Khalil, a affirmé que les autorités israéliennes avaient empêché huit de ses joueurs de se rendre à Gaza.

M. Sharif ajouté que le match avait été «excellent» et appelé à plus d'intérêt pour le football car il «réunit et rapproche tout le monde».

Il s'agit seulement de la deuxième fois qu'Israël permet à une équipe de Cisjordanie de jouer dans la bande de Gaza depuis que le mouvement islamiste Hamas s'est emparé de ce territoire en 2007.

Tokyo Sexwale, un responsable sud-africain de la FIFA, avait visité la Cisjordanie en 2015 et plaidé pour une libre circulation des joueurs palestiniens.

La Palestine a été reconnue par la FIFA en 1998.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer