Deux soldats israéliens poignardés par un Palestinien en Cisjordanie

Les soldats ont été attaqués durant des «activités... (Photo hazem bader, AFP)

Agrandir

Les soldats ont été attaqués durant des «activités de routine» à Al-Aroub, un camp de réfugiés à proximité de la ville de Hébron, a indiqué l'armée sans donner plus de détails sur ces activités.

Photo hazem bader, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
JÉRUSALEM

Un Palestinien a blessé lundi deux soldats israéliens à coups de couteau près de Hébron dans le sud de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, avant d'être blessé par balles, a annoncé l'armée israélienne.

Les deux soldats ont été attaqués durant des «activités de routine» à Al-Aroub, un camp de réfugiés à proximité de la ville de Hébron, a indiqué l'armée sans donner plus de détails sur ces activités. Tous deux ont été évacués de même que leur agresseur vers un hôpital, a ajouté l'armée dans un communiqué.

Selon la radio publique, les deux soldats ont été légèrement blessés, l'un à la tête et l'autre à la main. C'est l'un d'eux qui a tiré en direction de l'assaillant palestinien, identifié par le ministère palestinien de la Santé comme Moustapha Baradiya, blessé de deux balles dans le ventre.

Une source policière palestinienne a indiqué que le frère du jeune homme avait été tué en avril, également lors d'une attaque contre des Israéliens.

La région de Hébron, la plus grande ville de Cisjordanie, est l'épicentre des tensions depuis que 500 colons israéliens se sont installés dans son centre historique, barricadés sous haute protection militaire et retranchés derrière une zone tampon interdite d'accès aux 200 000 habitants palestiniens.

Selon l'armée, environ 80 attaques contre des Israéliens, civils et militaires, ont été menées par des Palestiniens originaires de la région de Hébron depuis début octobre.

Depuis cette date, les violences dans les Territoires palestiniens, en Israël et à Jérusalem ont coûté la vie à 215 Palestiniens, 34 Israéliens, deux Américains, un Érythréen et un Soudanais, selon un décompte de l'AFP. La plupart des Palestiniens tués sont des auteurs ou auteurs présumés d'attaques, selon Israël.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer