Le «petit Messi» afghan a reçu deux maillots dédicacés de son idole

Le petit Murtaza porte fièrement son maillot de... (PHOTO MAHDY MEHRAEEN, UNICEF/AP)

Agrandir

Le petit Murtaza porte fièrement son maillot de l'équipe nationale argentine au numéro 10 de Messi et sur lequel ce dernier a inscrit «con mucho cariño» (avec toute mon affection).

PHOTO MAHDY MEHRAEEN, UNICEF/AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
KABOUL

Un Afghan de 5 ans admirateur de Lionel Messi, qui avait provoqué l'émoi en se bricolant un «maillot» de son idole avec un sac plastique, a reçu jeudi deux maillots - des vrais, dédicacés par le joueur.

Murtaza Ahmadi a fait le tour du Web... (AFP) - image 1.0

Agrandir

Murtaza Ahmadi a fait le tour du Web depuis que son grand frère lui a confectionné un maillot du footballeur argentin avec un sac de plastique.

AFP

Le petit garçon, Murtaza, est issu d'une minorité persécutée et vit à Ghazni, une province de l'est de l'Afghanistan où les rebelles talibans sont très présents. Il a fait le voyage avec sa famille jusqu'aux bureaux de l'UNICEF à Kaboul pour recevoir les deux maillots ainsi qu'un ballon envoyés par la vedette, a indiqué l'organisation de l'ONU pour l'enfance.

«Murtaza n'arrêtait pas de sourire et de dire: "J'aime Messi"», a raconté à l'AFP Denise Shepherd-Johnson, porte-parole de l'UNICEF en Afghanistan, qui lui a remis les deux maillots jeudi - l'un du Barça, l'autre de l'équipe argentine - sur lesquels le joueur a écrit en espagnol «con mucho cariño» (avec toute mon affection).

Lionel Messi est ambassadeur de bonne volonté de l'UNICEF, et c'est par cette agence des Nations unies qu'il est passé pour envoyer les maillots à son jeune admirateur.

Murtaza a ému l'Argentin et la toile lorsqu'ont commencé à circuler des photos de lui portant fièrement un sac plastique à rayures bleu et blanc censé imiter le maillot de Messi. Son père se dit «simple fermier» et n'a pas les moyens de lui offrir un véritable maillot.

Son destin a d'autant plus remué les Afghans qu'il fait partie de la minorité Hazara, souvent discriminée et stigmatisée par le passé en raison de son appartenance à l'islam chiite, dans un pays majoritairement sunnite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer