HRW dénonce la présence d'enfants-soldats dans les rangs des talibans

HRW affirme que les talibans utilisent notamment de... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

HRW affirme que les talibans utilisent notamment de plus en plus les écoles religieuses, les madrasas, pour l'entraînement militaire des enfants.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
KABOUL

Les talibans en Afghanistan recrutent des enfants-soldats, même âgés de six ans qu'ils préparent pendant de longues années au combat, a dénoncé mercredi l'organisation Human Rights Watch (HRW) dans un rapport.

Les talibans ont «catégoriquement rejeté» ces informations. «Le recrutement d'enfants dans les rangs de l'émirat islamique est strictement interdit», affirment-ils dans un communiqué publié mercredi, assurant n'enrôler des combattants qu'avec une «maturité mentale et physique».

HRW affirme de son côté que les talibans recrutent activement de jeunes garçons, qu'ils entraînent à des opérations militaires comme le maniement des engins explosifs improvisés (EEI).

«L'apparente stratégie des talibans consistant à jeter un nombre croissant d'enfants sur le champ de bataille est aussi cynique et cruel qu'illégal», a commenté Patricia Gossman, chercheuse en Afghanistan pour HRW.

HRW s'est particulièrement intéressée au nord de l'Afghanistan, notamment la province de Kunduz, où elle affirme que les talibans utilisent également de plus en plus les écoles religieuses, les madrasas, pour l'entraînement militaire des enfants.

L'endoctrinement des garçonnets peut débuter dès l'âge de six ans. L'entraînement militaire s'étalant sur sept ans, ils sont déployés sur le terrain à l'âge de 13 ans.

HRW a interrogé les proches de 13 enfants-soldats durant l'année passée, et a vérifié leurs déclarations auprès de militants de la société civile, analystes, et les Nations Unies.

À Chahardara, district de la province de Kunduz, plus de 100 enfants ont été recrutés et déployés par les talibans en 2015, selon HRW, citant des habitants.

Les groupes de défense des droits de l'homme mettent en garde depuis des années contre ce phénomène dans les rangs des talibans, mais aussi des milices progouvernementales.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer