Accord sur une réconciliation entre la Turquie et Israël

Le 31 mai 2010, les commandos israéliens avaient... (PHOTO ARCHIVES AFP/AGENCE DE NOUVELLES CIHAN)

Agrandir

Le 31 mai 2010, les commandos israéliens avaient abordé le Mavi Marmara, une flottille turque acheminant de l'aide humanitaire à Gaza.

PHOTO ARCHIVES AFP/AGENCE DE NOUVELLES CIHAN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
JÉRUSALEM

Israël et la Turquie sont parvenus à une série d'«ententes» pour normaliser leurs relations qui s'étaient détériorées après l'assaut meurtrier des forces israéliennes contre une flottille turque à destination de Gaza en 2010, a indiqué jeudi un responsable israélien.

Lors d'une rencontre secrète en Suisse, les deux pays se sont entendus sur une compensation des victimes du raid israélien, le retour des ambassadeurs et le lancement de négociations sur l'exportation de gaz israélien en Turquie, des mesures qui seront appliquées dès la conclusion de l'accord, selon ce responsable s'exprimant sous le couvert de l'anonymat.

Toutes les poursuites judiciaires engagées par la Turquie contre Israël seront annulées, et la Turquie interdira l'entrée sur son territoire de Salah al-Arouri, haut cadre du Hamas, le mouvement islamiste palestinien qui contrôle la bande de Gaza, selon cette même source.

Israël a longtemps accusé Ankara de laisser ce cadre du Hamas préparer des attaques depuis son territoire.

Lors de la réunion en Suisse, Israël était représenté par le nouveau chef du Mossad Yossi Cohen et le porte-parole du premier ministre Benyamin Nétanyahou sur le dossier turc, Joseph Ciechanover, et la Turquie par le sous-secrétaire des Affaires étrangères, Feridun Sinirlioglu , selon cette même source.

Un second responsable a dit ne pas savoir quand l'accord sera signé, mais la chaîne israélienne privée «10» a rapporté que la signature était attendue « dans les prochains jours».

Ankara n'a pas encore réagi à cette annonce, mais avait reconnu en juin dernier que des discussions étaient en cours en vue d'une réconciliation.

Cette annonce survient quelques heures après la signature par M. Nétanyahou d'un accord controversé sur l'exploitation des importants gisements de gaz naturel découverts au large des côtes israéliennes.

La Turquie a récemment vu ses liens avec la Russie se dégrader, pays auquel Ankara importe plus de la moitié de son gaz naturel.

«Nous, Israël, les Palestiniens et la région avons tous beaucoup à gagner de ce processus de normalisation», avait indiqué lundi le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Le 31 mai 2010, des commandos israéliens avaient donné l'assaut dans les eaux internationales sur six navires civils, dont le Mavi Marmara, acheminant de l'aide humanitaire à Gaza. Dix Turcs avaient été tués, provoquant une grave crise entre Israël et la Turquie.

Ankara avait expulsé l'ambassadeur israélien, réclamant excuses et dédommagements de la part d'Israël, ainsi que la fin du blocus de la bande de Gaza.

Des discussions sur les compensations avaient débuté en 2013 sous le parrainage du président américain Barack Obama, mais celles-ci n'avaient pas été finalisées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer