Possiblement le pire drame de l'histoire du hajj

Selon des chiffres compilés par l'AFP, le nombre... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Selon des chiffres compilés par l'AFP, le nombre total de morts causé par la bousculade du 24 septembre atteignait plus tôt vendredi 1358 (comparativement aux 1470 morts de l'AP), bilan tout de même largement supérieur aux 769 annoncés il y a deux semaines par les autorités saoudiennes, qui n'ont jamais fourni de décompte des morts par nationalité.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
RIYAD

Le bilan de la bousculade survenue le mois dernier lors du grand pèlerinage à La Mecque, en Arabie saoudite, s'élève maintenant à 1470 morts, selon un décompte publié vendredi par l'Associated Press. Cela en ferait la catastrophe la plus mortelle de l'histoire du hajj.

Une bousculade avait fait 1426 morts en 1990.

Le bilan de l'Associated Press s'appuie sur les chiffres officiels dévoilés par 19 pays.

Les responsables saoudiens insistent pour dire que leur bilan de 769 morts et 934 blessés est précis, même si l'enquête sur les causes de la tragédie se poursuit.

«Mensonges»

Un chef religieux saoudien a dénoncé vendredi des «mensonges» répandus sur le royaume après la bousculade au grand pèlerinage musulman de La Mecque.

Selon des chiffres compilés par l'AFP, le nombre total de morts causé par la bousculade du 24 septembre atteignait plus tôt vendredi 1358 (comparativement aux 1470 morts de l'AP), bilan tout de même largement supérieur aux 769 annoncés il y a deux semaines par les autorités saoudiennes, qui n'ont jamais fourni de décompte des morts par nationalité.

«Les efforts du royaume ne seront pas minés par les propos diffamatoires de ceux qui ne savent que répandre des mensonges», a affirmé le cheikh Abdulrahman al-Soudais au cours de la prière du vendredi à la Grande mosquée de La Mecque.

«Il n'est du droit de personne ni d'aucune entité d'utiliser de tels événements pour blâmer ou répandre des rumeurs contre les grands efforts exercés par le royaume», a affirmé M. Soudais, cité par l'agence officielle SPA.

Pays le plus touché par le drame avec 464 morts et grand rival régional de l'Arabie saoudite, l'Iran a sévèrement critiqué le royaume pour son organisation du pèlerinage, qui a rassemblé près de deux millions de fidèles cette année et n'avait pas connu d'incidents majeurs depuis neuf ans.

L'incident le plus meurtrier enregistré à ce jour lors du hajj remonte à 1990, quand 1426 personnes étaient mortes asphyxiées dans un tunnel à Mina près de La Mecque.

Morts par nationalité selon les bilans officiels fournis par les pays touchés:

- Iran: 464 morts

- Égypte: 165 morts

- Indonésie: 120 morts

- Inde: 101 morts

- Pakistan: 76 morts

- Nigeria: 99 morts

- Mali: 60 morts

- Sénégal: 54 morts

- Soudan: 30 morts

- Niger: 28 morts

- Algérie: 28 morts

- Maroc: 27 morts

- Cameroun: 20 morts

- Côte d'Ivoire: 14 morts

- Éthiopie: 13 morts

- Tchad: 11 morts

- Libye: 10 morts

- Somalie: 8 morts

- Kenya: 6 morts

- Ghana: 5 morts

- Maurice: 5 morts

- Tanzanie: 4 morts

- Tunisie: 4 morts

- Pays-Bas: 1 mort

- Burkina Faso: 1 mort

- Burundi: 1 mort

- Oman: 1 mort

- Jordanie: 1 mort

- Irak: 1 mort

- Bénin: nombre non spécifié de morts

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer