Violent incendie en Arabie saoudite: trois Canadiens parmi les morts

Le feu, provoqué par un court-circuit électrique, s'est... (PHOTO ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Le feu, provoqué par un court-circuit électrique, s'est déclaré tôt dimanche dans le sous-sol du bâtiment, utilisé comme stationnement et dépôt de meubles, avant de se propager aux étages, selon la défense civile.

PHOTO ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Ryad

Trois Canadiens figurent parmi les morts de l'incendie qui a ravagé dimanche un bâtiment d'habitation d'employés de la compagnie pétrolière Aramco à Khobar, dans l'est de l'Arabie saoudite, ont indiqué lundi les autorités saoudiennes.

La Défense civile saoudienne a révisé à la baisse le bilan du sinistre, précisant qu'il avait fait dix morts et non pas onze comme annoncé dimanche.

Outre les trois Canadiens figurent un Pakistanais et une Nigériane tandis que les cinq autres morts n'avaient pas encore été identifiés.

Le nombre de blessés s'élève à 259, dont 179 ont pu quitter les hôpitaux, selon le bilan actualisé de la défense civile publié par l'agence officielle SPA.

Le feu, provoqué par un court-circuit électrique, s'est déclaré tôt dimanche dans le sous-sol du bâtiment, utilisé comme stationnement et dépôt de meubles, avant de se propager aux étages, selon la défense civile.

Aramco est la plus grosse compagnie pétrolière du monde en termes de production et d'exportation. Elle emploie plus de 61 000 personnes de 77 pays.

Les étrangers représentent le tiers environ de la population de l'Arabie saoudite de 30,8 millions d'habitants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer