Les rebelles bombardés par les avions de la coalition dans le sud du Yémen

La coalition a également bombardé mercredi des positions... (Photo Hani Mohammed, AP)

Agrandir

La coalition a également bombardé mercredi des positions rebelles à Sanaa (photo).

Photo Hani Mohammed, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Des avions de la coalition menée par l'Arabie saoudite ont frappé samedi des positions des rebelles Houthis dans le sud du Yémen, au moment où les forces loyalistes se préparent à avancer vers la capitale Sanaa, ont indiqué des sources militaires.

Dans le même temps, l'aviation de la coalition a bombardé des dépôts d'armes à Sanaa, aux mains des rebelles depuis janvier, selon des témoins.

Des hélicoptères Apache ont tiré sur une base occupée par les rebelles près de Bayhan, dans la province de Chabwa (sud), quelques heures après que des avions de combat eurent visé un convoi rebelle dans la même zone, selon une source militaire.

Des renforts militaires en provenance de l'Arabie saoudite sont arrivés dans la province de Marib, voisine de celle de Chabwa, pour y aider les forces du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, selon les sources militaires.

Des véhicules blindés ont traversé le poste-frontière de Wadia dans la province du Hadramout (est) puis se sont dirigés vers Marib où les forces loyalistes préparent une vaste offensive, a indiqué à AFP un responsable militaire.

L'opération, qui vise à bouter les rebelles hors de la province de Marib et les pousser plus vers l'ouest dans la province de Sanaa, débutera dans les prochains jours, a déclaré le responsable sous couvert de l'anonymat.

Les rebelles chiites, dont le fief se trouve dans le nord du pays, se sont emparés à partir de septembre 2014 de vastes zones du Yémen, poussant fin mars le président Hadi à fuir en Arabie saoudite.

Pour les empêcher de prendre le contrôle de tout le pays, l'Arabie saoudite a mis en place une coalition qui cible avec son aviation des positions rebelles depuis fin mars.

Fortes de cet appui, les forces gouvernementales et leurs alliés sont parvenus depuis la mi-juillet à reprendre cinq provinces du sud aux rebelles, et tentent de les chasser des autres où ils sont encore présents, dont celles de Marib et Taëz (sud-ouest).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer