Qatar: une journée nationale du sport pour combattre l'obésité

Selon les premiers résultats d'une étude de deux... (PHOTO AFP/AL-WATAN DOHA)

Agrandir

Selon les premiers résultats d'une étude de deux ans menée par le Qatar Biobank, un institut de recherches médicales, 73 % des Qataris et des expatriés de longue date sont classés obèses ou en surpoids.

PHOTO AFP/AL-WATAN DOHA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
DOHA

Les habitants du Qatar ont bénéficié mardi d'une journée chômée destinée à les encourager à faire de l'exercice physique pour lutter contre l'obésité, en forte progression dans ce riche pays du Golfe.

Cette Journée nationale du sport a donné lieu à différentes distractions et activités sportives. On a pu s'adonner au Beach Volley, au jogging, à la musculation ou simplement regarder le film Rocky. Elle s'est tenue en présence de légendes du sport comme l'athlète britannique Dame Kelly Homes, double médaillée olympique sur 800 et 1500 m.

L'agence officielle QNA a indiqué que l'ancien émir, cheikh Hamad ben Khalifa, qui a cédé le pouvoir à son fils cheikh Tamim en juin 2013, avait participé à la journée en effectuant une marche sur la corniche de Doha.

Selon les premiers résultats d'une étude de deux ans menée par le Qatar Biobank, un institut de recherches médicales, 73 % des Qataris et des expatriés de longue date sont classés obèses ou en surpoids.

L'étude, qui porte sur un échantillon de 1200 personnes, montre également que 76 % des hommes et 70 % des femmes risquent de développer des maladies cardiovasculaires. Ces dernières sont 45 % à avoir pris du poids au cours de l'année écoulée.

Et seulement 2 habitants sur 10 s'adonnent à de l'exercice une fois par semaine.

Le directeur de cet institut, le Dr Hadi Abdelrahim, estime que le problème, qui résulte du «mode de vie», est typique d'«un pays qui se développe rapidement».

Le problème est si pressant que des consultants du cabinet PwC ont recommandé aux autorités de taxer les produits alimentaires contenant d'importants taux de graisse pour encourager une alimentation saine.

La Journée nationale du sport, organisée pour la quatrième fois, s'est intéressée à cet aspect, avec des stands de produits sains et des récompenses financières aux personnes qui ont perdu le plus de poids durant l'année.

Dans l'un des plus grands marchés de la capitale, les narguilés, traditionnelles pipes à eau appréciée dans le monde arabe, ont aussi été interdits pour encourager un style de vie plus sain.

«La marche des 5000 pas» a convié les familles à prendre part à une promenade d'une quarantaine de minutes, tandis que du tennis, de l'escalade ou encore du yoga ont également été proposés dans les locaux d'un important centre de formation pour jeunes sportifs.

Le patron du sport du Qatar, cheikh Saoud al-Thani, a indiqué que les monarchies voisines du Golfe connaissaient le même problème. Les populations y utilisent les voitures pour se déplacer, travaillent assises et passent de longues heures devant les écrans de télévision ou d'ordinateur.

«C'est un problème qui existe partout dans le monde», a souligné le chef du Comité olympique du Qatar, qui pratique le cyclisme de manière assidue.

Il a estimé qu'une seule journée dédiée au sport n'était pas suffisante, mais l'a comparée à un «appel pour faire comprendre à quel point le sport était important dans la vie».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer