Marée noire de 2006: Israël devra verser 856 millions de dollars au Liban

Le déversement de pétrole «a eu de graves... (Photo archives AFP)

Agrandir

Le déversement de pétrole «a eu de graves conséquences sur les moyens d'existence des habitants et l'économie du Liban», explique la résolution.

Photo archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

L'Assemblée générale des Nations unies s'est prononcée pour qu'Israël verse 856,4 millions de dollars de dédommagements au Liban pour la marée noire qui avait souillé son littoral pendant la guerre contre le Hezbollah en 2006.

La résolution non contraignante a été adoptée vendredi par 170 voix contre 6. Elle exige d'Israël une «compensation rapide et adéquate» en faveur du Liban et des autres pays touchés par le déversement de 15 000 tonnes de pétrole dans la mer en juillet 2006, engendré par les bombardements israéliens sur les réservoirs de la centrale électrique de Jiyé, au sud de Beyrouth.

Israël a immédiatement condamné le texte, le jugeant «partial».

Le montant, 856,4 millions de dollars, a été calculé en prenant en compte l'inflation depuis octobre 2007, date à laquelle une estimation établie par le secrétaire général de l'ONU avait fixé la somme à 729 millions de dollars.

Le Liban a été la première victime de la marée noire, mais d'autres pays riverains de la Méditerranée, comme la Syrie, ont également été touchés, selon les Nations unies.

Le déversement de pétrole «a eu de graves conséquences sur les moyens d'existence des habitants et l'économie du Liban», explique la résolution.

Israël, les États-Unis, l'Australie, le Canada font partie des six pays ayant voté contre la résolution.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer