L'Iran fait voler la copie d'un drone américain

L'Iran avait capturé en décembre 2011 un drone... (PHOTO ARCHIVES REUTERS/SEPAH NEWS.IR)

Agrandir

L'Iran avait capturé en décembre 2011 un drone RQ-170 Sentinel qui avait pénétré son espace aérien pour effectuer, selon les médias américains, une mission d'espionnage des sites nucléaires.

PHOTO ARCHIVES REUTERS/SEPAH NEWS.IR

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TÉHÉRAN

La télévision d'État iranienne a diffusé mercredi les images du vol d'un appareil présenté comme la copie d'un drone américain capturé en 2011.

Dans cette séquence d'environ 30 secondes, diffusée juste avant le journal de la mi-journée, on peut voir un appareil de forme triangulaire en vol, filmé depuis le sol et depuis un hélicoptère.



Un haut responsable des Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime, avait annoncé lundi que l'appareil, copié par les ingénieurs iraniens, avait récemment réussi ses premiers tests en vol.

L'Iran avait capturé en décembre 2011 un drone RQ-170 Sentinel qui avait pénétré son espace aérien pour effectuer, selon les médias américains, une mission d'espionnage des sites nucléaires.

Téhéran affirme avoir réussi à prendre le contrôle de cet appareil ultra-sophistiqué pour l'obliger à se poser dans le désert où il a été récupéré presque intact, alors que Washington explique l'avoir perdu à la suite d'une panne.

Le RQ-170 Sentinel est un drone d'observation à longue portée, dont l'existence n'a été révélée qu'en 2010 par la US Air Force.

La réplique iranienne «est plus légère, plus rapide et consomme moins de carburant» que l'original, a affirmé à la télévision le général Amir-Ali Hadjizadeh, chef de la force aérospatiale des Gardiens de la révolution.

L'Iran prévoit de construire d'ici mars 2015 trois autres modèles de cet appareil, dont le nom sera choisi par les Iraniens eux-mêmes lors d'un concours, a-t-il ajouté.

L'Iran a développé ces dernières années un important programme balistique malgré des sanctions de l'ONU, et un autre pour la production de différents types de drones, notamment des appareils d'attaque. Le premier drone produit par l'Iran a été dévoilé en août 2010.

Téhéran affirme que sa doctrine militaire est uniquement défensive, mais les États-Unis, dont la Ve Flotte basée à Bahreïn croise dans les eaux du golfe Persique, ont plusieurs fois exprimé leurs inquiétudes concernant ces deux programmes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer