Bagdad: quatorze morts dans deux attentats à la voiture piégée

Bagdad reste pour le moment hors de leur... (PHOTO AHMAD AL-RUBAYE, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Bagdad reste pour le moment hors de leur contrôle, mais ces insurgés y mènent régulièrement des attaques meurtrières. Sur cette photo, un attentat du 21 octobre dernier.

PHOTO AHMAD AL-RUBAYE, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
BAGDAD

Au moins quatorze personnes ont péri mercredi dans deux attentats à la voiture piégée dans des quartiers chiites de Bagdad, près d'une maternité et d'une station-service, selon des sources médicales et de sécurité.

À Sadr City, un quartier du nord de Bagdad régulièrement visé par des attentats, une explosion près d'une maternité a tué au moins neuf personnes et blessé au moins 22 autres.

Selon des témoins, un homme a garé la voiture piégée devant une pharmacie. Il serait sorti de l'établissement en disant qu'il n'avait pu trouver les médicaments qu'il recherchait et qu'il devait aller se les procurer dans une autre pharmacie plus loin.

La deuxième explosion, qui a eu lieu près d'une station-service dans une rue commerçante du quartier central de Karrada, a coûté la vie à au moins cinq personnes et blessé 28 personnes.

Jeudi, des attaques visant des quartiers chiites de la capitale irakienne avaient fait au moins 28 morts et plus de 60 blessés.

Des insurgés sunnites menés par le groupe djihadiste État islamique (EI) se sont emparés de larges pans de territoires en Irak depuis le mois de juin.

Bagdad reste pour le moment hors de leur contrôle, mais ces insurgés y mènent régulièrement des attaques meurtrières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer