Yémen: des combats font au moins 17 morts

Face à l'augmentation des attaques attribuées à Al-Qaïda... (PHOTO MOHAMMED HUWAIS, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Face à l'augmentation des attaques attribuées à Al-Qaïda au Hadramout, l'armée n'a cessé de renforcer ses positions en vue d'une offensive contre le réseau extrémiste.

PHOTO MOHAMMED HUWAIS, ARCHIVES AFP

Ahmed Al-Haj
Associated Press
SANAA

Des heurts entre l'armée du Yémen et la branche locale d'al-Qaïda ont fait au moins 13 morts dans les rangs des présumés militants, et quatre tués chez les soldats, ont annoncé des responsables militaires.

Ces responsables ont mentionné que les combats ont débuté aux petites heures lorsqu'un conducteur au volant d'une voiture piégée a attaqué un camp militaire dans la ville d'al-Qatn dans la province de Hadramawt (sud). Des militants ont ensuite donné l'assaut contre le camp, déclenchant une fusillade qui a duré plus d'une heure, et au cours de laquelle 10 présumés militants et quatre soldats ont trouvé la mort.

L'armée a également tiré des obus d'artillerie contre une maison voisine qui pouvait abriter des combattants d'al-Qaïda, tuant trois présumés militants à l'intérieur.

Les États-Unis considèrent la branche yéménite d'al-Qaïda comme la plus active de la planète. Washington fournit de l'aide aux forces de sécurité et effectue des frappes de drones contre de présumés militants.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer