Afghanistan: la présence militaire américaine restera significative

Des militaires américains traversent une rivière dans la... (Photo Sgt. Kimberly Hackbarth, U.S. Army)

Agrandir

Des militaires américains traversent une rivière dans la province de Kandahar en Afghanistan.

Photo Sgt. Kimberly Hackbarth, U.S. Army

Agence France-Presse
TOKYO

La présence militaire des États-Unis et de ses alliés en Afghanistan restera «significative», a affirmé mardi à Tokyo l'envoyé spécial américain pour ce pays et le Pakistan.

«Je pense que nous et nos alliés serons préparés à la poursuite d'une mission de conseil, avec des effectifs beaucoup plus petits qu'actuellement, mais toujours significatifs dans l'optique de continuer à améliorer la qualité des forces de sécurité afghanes», a déclaré James Dobbins lors d'une rencontre avec quelques journalistes.

L'envoyé spécial a précisé que l'administration américaine «continuait à étudier» les détails du plan de retrait militaire américain.

Selon M. Dobbins, la décision sur la «taille exacte» des effectifs militaires américains devrait être prise «dans un ou deux mois».

Fin février dernier, le président Barack Obama avait prévenu son homologue afghan Hamid Karzaï qu'il préparait un retrait militaire total d'Afghanistan fin 2014, tout en laissant ouverte la possibilité de signer un accord crucial pour la présence américaine «plus tard cette année».

Fin janvier, les États-Unis avaient 34 000 soldats en Afghanistan, les autres pays membres de la force internationale (Isaf) 19 000.

Interrogé sur l'élection présidentielle afghane dont le second tour devrait avoir lieu début juin, M. Dobbins s'est gardé de donner un pronostic, mais a estimé que le président sortant Hamid Karzaï qui ne se représentait pas allait demeurer «une figure influente» de la vie politique afghane «et ce n'est pas forcément une mauvaise chose».




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer