Israël: un prisonnier d'origine américaine a été abattu

Samuel Sheinbein, originaire du Maryland, a reconnu en 1997... (Archives Reuters)

Agrandir

Samuel Sheinbein, originaire du Maryland, a reconnu en 1997 avoir étranglé, démembré puis brûlé le corps de sa victime.

Archives Reuters

Associated Press
Sharon Prison

L'un des prisonniers les plus connus d'Israël a été tué par balle dimanche par des policiers d'une escouade spéciale déployée dans le pénitencier où il était détenu après qu'il eut abattu trois gardiens et se fut barricadé à l'intérieur du bâtiment.

Le prisonnier, Samuel Sheinbein, était un Américain de 34 ans qui s'était enfui en Israël en 1997 quelques jours après avoir commis un meurtre sordide au Maryland.

L'homme avait réussi à se réfugier en Israël grâce à la «Loi du retour» et avait été jugé par la justice israélienne en 1999. Il avait alors été condamné à 24 ans de prison en Israël pour le meurtre et le démembrement de l'Américain Alfred Enrique Tello fils, 19 ans.

Sheinbein, qui était âgé de 17 ans au moment du meurtre, risquait la peine de mort au Maryland.

Le refus d'Israël d'extrader Sheinbein vers les États-Unis avait provoqué la colère des autorités du Maryland et brièvement menacé la relation privilégiée entre les deux pays. L'extradition avait été bloquée après une longue bataille d'un an.

Le gouvernement israélien avait par la suite modifié ses lois pour permettre l'extradition de ses citoyens, à la condition qu'ils soient renvoyés en Israël pour y purger toute peine sévère à laquelle ils seraient condamnés.

Sheinbein, originaire d'Aspen Hill dans le Maryland, a reconnu avoir étranglé, démembré puis brûlé le corps de sa victime.

Les forces spéciales de la police israélienne ont été appelées à la prison où était incarcérée Sheinbein, dans le centre d'Israël, après qu'il eut subtilisé une arme à un gardien et abattu trois d'entre eux. Deux autres ont été grièvement blessés.

Des équipes antiterrorisme ont aussi été dépêchées sur les lieux. Le prisonnier a ouvert le feu à nouveau avant d'être tué par les forces policières, a indiqué le porte-parole des autorités Micky Rosenfeld.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer