Afghanistan: les talibans attaquent une base américaine

Des rebelles ont notamment brûlé des camions de... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Des rebelles ont notamment brûlé des camions de ravitaillement de l'OTAN.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
JALALABAD

Des talibans ont attaqué lundi une base américaine près d'un point de passage clef pour le ravitaillement de l'OTAN dans l'est afghan, à la frontière pakistanaise, détruisant des dizaines de véhicules de la coalition, ont indiqué des responsables locaux et occidentaux.

«Il y a eu plusieurs explosions près d'une base opérationnelle avancée dans la province de Nangarhar», a indiqué à l'AFP le service de presse de la Force internationale de l'OTAN en Afghanistan (Isaf).

«Aucune victime n'est à signaler (du côté de l'Isaf). La situation est en cours d'examen», a ajouté la coalition sur Twitter.

«Un groupe de kamikazes a attaqué une base américaine à Torkham», a déclaré de son côté à l'AFP Ahmad Zia Abdulzai, porte-parole du gouvernement local du Nangarhar, province où s'est déroulée l'attaque.

Des rebelles «ont brûlé des camions de ravitaillement de l'OTAN (...). Puis des échanges de tirs ont eu lieu entre trois kamikazes et les forces afghanes et américaines», a-t-il ajouté, précisant que les trois assaillants avaient été tués par des hélicoptères américains.

Un photographe de l'AFP a vu les corps de trois hommes vêtus d'uniformes de la police afghane. Les insurgés utilisent régulièrement ce genre de stratagème pour tromper la vigilance de leurs adversaires et s'avancer au plus près de leurs cibles.

Ahmad Zia Abdulzai a indiqué que l'attaque était «terminée» et que la situation était «sous contrôle». «Les pompiers se sont rendus sur place pour éteindre les camions incendiés», a-t-il dit.

Quelque «41 véhicules --camions de ravitaillement et blindés américains-- ont été détruits», a-t-il ajouté quelques heures plus tard lors d'une conférence de presse. «Des bombes magnétiques ont été posées sur certains de ces engins et mises à feu», a précisé le porte-parole.

Un responsable local de la police aux frontières, Sayed Ahmad Ahmadzai, a affirmé pour sa part qu'entre «trente et cinquante camions transportant des véhicules appartenant à l'OTAN ont été incendiés».

Interrogée à ce sujet, l'Isaf s'est refusée à tout commentaire.

Une partie de l'approvisionnement de l'OTAN arrive par bateau à Karachi, le principal port du Pakistan sur la mer d'Arabie, avant d'être acheminée en Afghanistan par la route en passant la frontière via la Passe de Khyber à Torkham (nord-ouest).

À l'approche du retrait des forces de l'OTAN en Afghanistan, qui doit être complété d'ici la fin 2014, de l'équipement de la mission reprend le chemin vers le sud du Pakistan pour être rapatrié en Occident.

L'attaque a été revendiquée dans un communiqué par un porte-parole des talibans afghans, Zabihullah Mujahid.

«Vers 06H00 ce matin (...), il y a eu une grosse explosion dans une base américaine, à l'intérieur d'un stationnement», a déclaré le porte-parole des insurgés, affirmant que des «dizaines» de véhicules militaires avaient été détruits.

Chassés du pouvoir en 2001, les rebelles islamistes luttent depuis contre le gouvernement de Kaboul et une coalition internationale menée par les États-Unis dans l'espoir de reprendre le pays après le retrait des forces étrangères.

Les attaques et attentats quasi quotidiens lancés par les insurgés suscitent l'inquiétude à quelques mois de l'élection présidentielle, qui doit avoir lieu le 5 avril prochain.

La semaine dernière, les rebelles ont pris d'assaut une base militaire polonaise de l'OTAN dans la province de Ghazni (centre-est), une attaque qui a coûté la vie à un soldat américain et blessé dix soldats polonais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1607523:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer