Meghan Markle entame sa marche pour devenir princesse

Le prince Harry et Meghan Markle.... (PHOTO Toby Melville, REUTERS)

Agrandir

Le prince Harry et Meghan Markle.

PHOTO Toby Melville, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

Meghan Markle entame sa mue: la future épouse américaine du prince Harry va être baptisée, acquérir un titre, prendre la nationalité britannique et effectuer vendredi sa première sortie officielle à Nottingham avant son mariage en mai au château de Windsor.

L'actrice américaine de 36 ans épousera son prince charmant, âgé de 33 ans, dans la chapelle Saint-George, au château de Windsor, a annoncé mardi le palais de Kensington, qui gère sa communication.

«Sa Majesté la reine Élisabeth II leur a accordé la permission de se marier dans la chapelle. La famille royale financera le mariage», précise un communiqué. Le château de Windsor, où la reine passe la plupart de ses week-ends, est un «endroit très spécial» pour Harry et Meghan, qui y ont passé du temps ensemble, a précisé aux médias un porte-parole du prince, Jason Knauf.

Entretemps, Meghan Markle va être baptisée et confirmée selon le rite anglican. Meghan est en effet protestante, tandis que la religion officielle de l'Angleterre est l'anglicanisme, la reine Elizabeth étant le chef de cette Église.

Elle a en outre «l'intention de demander la citoyenneté britannique, le processus prend plusieurs années, elle gardera sa nationalité américaine entretemps», a précisé le porte-parole du prince.

Au travail

Et dès vendredi, au travail ! Meghan effectuera avec Harry la première d'une certainement très longue série de visites officielles dans le pays, en commençant par Nottingham, dans le centre du pays.

«Le prince Harry et Miss Markle se rendront vendredi à Nottingham pour deux engagements sur des sujets qui passionnent Son Altesse Royale - la sensibilisation à la question du sida et la criminalité juvénile», a indiqué le palais

En revanche, Meghan devra renoncer à ses activités autour de l'égalité des sexes, pour se consacrer à temps plein aux activités caritatives propres à la famille royale, selon le palais. Elle deviendra notamment marraine de la Royal Foundation après son mariage.

Le jour précis du mariage n'a pas encore été annoncé officiellement. Ce que l'on sait déjà, c'est que la reine Elizabeth y prendra part, comme l'a annoncé le palais de Kensington. Et qu'il se déroulera dans une chapelle qui a abrité de nombreux mariages de la famille royale, surtout depuis l'époque de la reine Victoria.

Conte de fées

Harry y a été baptisé en décembre 1984. C'est aussi dans la chapelle Saint George qu'avait eu lieu la bénédiction nuptiale du prince Charles et de Camilla, en avril 2005.

Autre inconnue pour l'heure: le futur titre de Meghan. La tradition veut que la reine accorde aux descendants mâles de la famille royale un titre le jour de leur mariage. Or celui de duc de Sussex est vacant, a avancé le Daily Telegraph.

Le jeune couple habitera au palais de Kensington aux côtés du prince William et de son épouse Kate. Meghan Markle a déjà commencé à faire venir une partie de ses affaires des États-Unis.

Les futurs mariés seront rejoints par l'un des chiens de Meghan, Guy, qui a été légalement autorisé à entrer dans le pays, tandis que le second, Bogart, est resté de l'autre côté de l'Atlantique, a précisé Jason Knauf.

Les médias britanniques n'en finissaient pas de s'extasier mardi de ce conte de fées attendu, relevant pour certains «le vent frais» que ferait souffler la jeune femme, actrice, blogueuse, divorcée et métisse.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer