La Russie a mené un exercice impliquant ses trois composantes nucléaires

Un bombardier stratégique russe Tu-160... (PHOTO D'ARCHIVES, MINISTÈRE DE LA DÉFENSE BRITANNIQUE)

Agrandir

Un bombardier stratégique russe Tu-160

PHOTO D'ARCHIVES, MINISTÈRE DE LA DÉFENSE BRITANNIQUE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MOSCOU

La Russie a effectué jeudi plusieurs tests de missiles en engageant ses «trois composantes nucléaires», a annoncé le ministère russe de la Défense.

Les forces militaires russes «ont procédé à un exercice de gestion de leurs forces nucléaires stratégiques», a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué, précisant que «les trois composantes nucléaires de la Russie, terrestre, maritime et aérienne», ont été engagées.

Un missile balistique intercontinental «Topol» a été tiré depuis le cosmodrome de Plessetsk (nord) et trois missiles balistiques ont été tirés par deux sous-marins nucléaires lanceurs d'engin (SNLE), deux depuis la mer d'Okhotsk, au nord du Japon, et un depuis la mer de Barents, dans l'océan Arctique.

Parallèlement, des bombardiers stratégiques Tu-160, Tu-95MC et Tu-22M3 ont décollé de plusieurs bases aériennes russes et lancé des missiles de croisière «sur des cibles au sol» situées au Kamtchatka (Extrême-Orient), dans la république des Komis (nord) et sur un terrain militaire russe au Kazakhstan.

«Tous les objectifs de l'entraînement ont été remplis avec succès», précise encore le communiqué.

Début septembre, la Russie a mené conjointement avec son allié bélarusse d'importants exercices militaires aux portes de l'Union européenne, intitulés Zapad 2017. Ces exercices impliquaient 12 700 soldats selon Moscou, mais selon l'OTAN, plus de 40 000 soldats y ont participé.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer