«Les journalistes ne m'intéressent pas», dit Macron

Le président Emmanuel Macron a profité de la... (PHOTO PHILIPPE WOJAZER, REUTERS)

Agrandir

Le président Emmanuel Macron a profité de la rentrée des classes pour visiter une école de Forbach, le 4 septembre.

PHOTO PHILIPPE WOJAZER, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
FORBACH

Le président français Emmanuel Macron a reproché aux journalistes de « s'intéresser trop à eux-mêmes et pas assez au pays » lundi, quand des reporters de la chaîne publique France 2 l'ont interrogé sur sa communication très contrôlée.

« Les journalistes ne m'intéressent pas, ce sont les Français qui m'intéressent, c'est ça qu'il faut comprendre », a-t-il répondu à un journaliste qui lui demandait pourquoi il « parlait peu ».

Interrogé en marge de la visite d'une école dans l'est de la France, le jour de la rentrée des classes, le président français a estimé que les journalistes devraient s'intéresser aux 12 millions d'enfants reprenant l'école plutôt que de lui poser des questions sur sa communication.

« Mais les journalistes ont un problème. Ils s'intéressent trop à eux-mêmes et pas assez au pays. Parlez-moi des Français! », a-t-il réclamé.

L'équipe de France 2 préparait un sujet sur la communication du président de la République, qui a débuté son mandat en s'exprimant volontairement très peu dans les médias, rompant avec la pratique de ses prédécesseurs.

Mais après une chute dans les sondages ces dernières semaines, Emmanuel Macron a annoncé sa volonté de s'adresser plus fréquemment aux Français.

Il a récemment donné une interview fleuve à l'hebdomadaire Le Point et nommé le journaliste Bruno Roger-Petit au poste de porte-parole de la présidence.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer