Portugal: les feux de forêt prennent de l'ampleur

À Maçao, «le feu est très préoccupant», mettant... (Photo Rafael Marchante, Reuters)

Agrandir

À Maçao, «le feu est très préoccupant», mettant en péril des villages d'où 200 habitants ont été évacués.

Photo Rafael Marchante, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
FREIXOEIRO

Les violents feux de forêt qui font rage depuis dimanche au Portugal ont pris de l'ampleur mardi soir, obligeant les services de secours à évacuer une dizaine de villages encerclés par les flammes.

Plus d'un mois après l'immense incendie qui avait fait 64 morts dans le centre de ce pays, près de 3300 pompiers tentaient de freiner la progression des flammes, attisées par des températures caniculaires et des bourrasques.

Des soldats du feu portugais, mais aussi espagnols, appuyés par des Canadair, faisaient face à d'énormes colonnes de fumée noire qui s'élevaient au-dessus du village de Freixoeiro, près de la commune de Maçao, a constaté un journaliste de l'AFP.

À Maçao, «le feu est très préoccupant», mettant en péril des villages d'où 200 habitants ont été évacués, a déclaré le maire de cette ville, Vasco Estrela, avant d'ajouter que «plusieurs maisons ont brûlé». Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa et le secrétaire d'État à l'Intérieur Jorge Gomes se sont rendus sur place.

Quelque 40 km plus à l'est, la bourgade de Vila Velha de Rodao a été évacuée, menacée par des flammes qui avancent sur deux fronts. «Le feu est hors de contrôle», s'est inquiété son maire adjoint, José Manuel Alves.

Un feu de broussailles qui s'est propagé à la ville de Setubal dans le sud du Portugal a semé la panique parmi les habitants, dont des centaines sont descendus dans la rue. Un hôpital, un hôtel 4 étoiles et une centaine d'autres immeubles ont été évacués.

«Les incendies se sont intensifiés et se déplacent rapidement et malheureusement il n'y a pas de baisse des températures en vue dans les prochaines heures», a dit à l'AFP une porte-parole de la protection civile, Patricia Gaspar.

Depuis le début de l'année, les incendies ont déjà consumé plus de 75 000 hectares de forêts au Portugal, soit la surface la plus importante enregistrée ces dix dernières années, a annoncé le commandant de la protection civile Rui Esteves.

Entre le 1er janvier et le 24 juillet, près de 7800 feux de forêt ont éclaté et 64 incendiaires présumés ont été arrêtés.

Dans le même temps, certaines voix s'élèvent pour contester le nombre de 64 morts donné par le gouvernement après l'incendie en juin à Pedrogao Grande.

L'hebdomadaire Expresso a fait état d'une 65e personne ayant perdu la vie et la femme d'affaires Isabel Monteiro a rendu publique une liste de 73 morts après avoir recueilli des informations auprès des pompiers, des familles de victimes et des pompes funèbres.

Les seuls décès comptabilisés sont ceux des personnes ayant péri par asphyxie ou des suites de brûlures, avaient fait valoir les autorités portugaises.

Pour couper court à cette polémique, le ministère public a diffusé dans la soirée la liste intégrale des noms des 64 morts.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer