Turquie: Wikipédia bloquée jusqu'a ce qu'elle obéisse à la justice

Les autorités turques bloquent depuis samedi l'accès à... (AP)

Agrandir

Les autorités turques bloquent depuis samedi l'accès à Wikipédia en raison, selon les médias, d'articles de l'encyclopédie établissant un lien entre Ankara et des organisations extrémistes.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Ankara

L'encyclopédie en ligne Wikipédia restera inaccessible en Turquie tant que des décisions de justice exigeant le retrait d'articles jugés faux par Ankara ne seront pas appliquées, a prévenu mercredi le patron des technologies de communication en Turquie.

«Il est impossible de rouvrir Wikipédia tant que les décisions de justice ne seront pas suivies», a déclaré le dirigeant de l'Autorité des technologies de communication et d'information (BTK) Ömer Fatih Sayan, cité par l'agence progouvernementale Anadolu.

«Si elle donne des informations, Wikipédia doit les vérifier (...) J'appelle Wikipédia à régler les problèmes qui sont à l'origine de sa fermeture», a ajouté le responsable turc.

Les autorités turques bloquent depuis samedi l'accès à Wikipédia en raison, selon les médias, d'articles de l'encyclopédie établissant un lien entre Ankara et des organisations extrémistes.

L'encyclopédie en ligne, l'un des sites les plus consultés dans le monde, a fait appel de cette décision auprès d'un tribunal turc, a rapporté mardi le quotidien Hürriyet.

La municipalité d'Istanbul a par ailleurs annulé mardi une invitation à un forum sur les villes «intelligentes» envoyée au fondateur de Wikipédia, Jimmy Wales.

Réagissant samedi au blocage du site, M. Wales avait souligné sur Twitter que «l'accès à l'information est un droit humain fondamental. Peuple turc, je serai toujours à vos côtés pour défendre ce droit».

D'après Anadolu, les autorités ont pris la décision de bloquer le site après que Wikipédia a refusé de retirer des articles dans lesquels la Turquie serait «mise sur le même plan» que des groupes extrémistes et accusée de «collaborer» avec eux.

De même source, le blocage serait levé dès que ces articles auront été retirés.

Certains critiques, dont des militants kurdes, accusent Ankara de parfois collaborer avec les jihadistes en Syrie, une allégation fermement rejetée par les autorités turques.

Les internautes ne pouvaient toujours pas, mercredi, se connecter depuis la Turquie à Wikipédia sans passer par un VPN (réseau privé virtuel).




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer