Benoît XVI a 90 ans: un timbre, des livres et un peu de musique bavaroise

Benoît XVI, en décembre 2015.... (Photo Gregorio Borgia, archives Associated Press)

Agrandir

Benoît XVI, en décembre 2015.

Photo Gregorio Borgia, archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Catherine Marciano
Agence France-Presse
Cité du Vatican

De nouveaux ouvrages et un timbre lui rendent hommage, mais le pape émérite Benoît XVI fête dimanche très discrètement ses 90 ans dans sa maison située dans les jardins du Vatican, avant une célébration bavaroise le lendemain.

«Il célébrera Pâques comme une grande célébration religieuse avec sa «famille» qui vit avec lui. À table, il y aura sans aucun doute quelque chose pour marquer son anniversaire», a confié la semaine dernière à quelques journalistes le père Federico Lombardi, président de la Fondation Joseph Ratzinger-Benoît XVI.

Et lundi après-midi, une trentaine de personnes, dont un groupe de vieux amis, marqueront de manière plus festive l'anniversaire avec «des mets traditionnels et des chansons bavaroises», a précisé de son côté son secrétaire personnel Georg Gänswein, dans des entretiens à la presse italienne.»Il verra aussi son frère Georg, pour lui le plus grand cadeau», a-t-il ajouté.

«Ils ont été ordonnés ensemble, il y a entre eux une fraternité familiale et sacerdotale très profonde, ils se téléphonent tous les soirs», remarque le père Lombardi, ex-porte-parole du Saint-Siège.

Depuis sa révolutionnaire démission il y a quatre ans, le pape émérite allemand vit sa retraite dans un petit monastère, avec quatre soeurs et Georg Gänswein (également préfet de la maison pontificale).

Une longue célébration du dimanche de Pâques sur la place Saint-Pierre, avec le pape François, n'est plus de mise pour son prédécesseur, en bonne santé, mais fragile.

Courtes promenades

«C'est une vieillesse admirable», décrit le père Lombardi, élogieux sur «la lucidité parfaite, la mémoire et la réflexion» du pape émérite. «Physiquement, c'est une personne de 90 ans sans maladies particulières, avec une fragilité qui vient avec l'âge», précise-t-il, notant que le pape allemand fait encore de courtes promenades dans les jardins du Vatican en s'appuyant parfois sur un déambulateur.

Il célèbre la messe tous les matins pour sa «famille» du monastère et prépare toujours soigneusement une homélie pour les jours de fête, décrit-il.

Joseph Ratzinger dédie désormais une bonne partie de ses journées à la prière personnelle, reçoit à petite dose des visiteurs et répond à un volumineux courrier. Il écoute en outre des journaux télévisés le soir et reçoit plusieurs quotidiens catholiques ainsi que des publications de théologie.

«Il a beaucoup maigri, il n'a plus la maîtrise de ses mains, il ne peut plus jouer de piano, il voit très mal, mais il a une lucidité parfaite, il se souvient de tout», décrit aussi un haut prélat du Vatican.

Le pape François a rendu visite dès mercredi dernier à Benoît pour lui souhaiter un bon anniversaire avec quatre jours d'avance.

Les relations entre les deux papes, qui ont dix ans d'écart, sont cordiales même s'ils ne se voient pas très souvent. Benoît XVI a tenu son engagement de ne pas interférer dans les affaires de l'Église.

Un timbre représentant Benoît XVI et François, montrant une accolade entre les deux papes, a été émis par les postes vaticanes à l'occasion de l'anniversaire.

Trois nouvelles biographies ont notamment été publiées sur lui en Italie ainsi que trois anthologies. La Librairie éditrice vaticane a publié pour sa part un recueil de textes écrit par des lauréats du «prix Ratzinger».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer