• Accueil > 
  • International > 
  • Europe 
  • > Référendum sur la sortie de l'euro: Marine Le Pen quitterait le pouvoir en cas de «non» 

Référendum sur la sortie de l'euro: Marine Le Pen quitterait le pouvoir en cas de «non»

Marine Le Pen, mardi à Paris.... (PHOTO GEOFFROY VAN DER HASSELT, AFP)

Agrandir

Marine Le Pen, mardi à Paris.

PHOTO GEOFFROY VAN DER HASSELT, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, a assuré mardi que si elle était élue, elle quitterait le pouvoir en cas de victoire du non au référendum qu'elle pourrait organiser sur la sortie de l'euro.

«Ma première décision politique en ce qui concerne les pays de l'Union européenne, c'est d'engager des négociations», a déclaré Mme Le Pen devant des entrepreneurs réunis par le mouvement patronal Ethic.

«Ces négociations elles visent à retrouver notre liberté économique (...) Si la négo ne marche pas, je dirai aux Français: il faut sortir de l'Union européenne et construire l'Europe des nations et des coopérations», a-t-elle poursuivi.

«Que se passera-t-il si je leur dis qu'il faut sortir et qu'ils décident de rester (dans le cadre d'un référendum, NDLR) ? Et bien ils décideront, le peuple a raison», a-t-elle ensuite déclaré, répondant à une question de l'assistance. «Qu'est-ce que vous voulez que je fasse? Je partirai», a-t-elle assuré.

«L'intégralité du projet qui est le mien ne peut se mettre en oeuvre que si nous avons les moyens, les leviers», a jugé la candidate d'extrême-droite.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer