Le Vatican a gelé 2 millions d'euros d'origine douteuse en 2016

Le pape François... (PHOTO Alessandra Tarantino, AP)

Agrandir

Le pape François

PHOTO Alessandra Tarantino, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
CITÉ DU VATICAN

Le Vatican a gelé l'an dernier deux millions d'euros (2,8 millions CAN) d'origine douteuse dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d'argent lancée par le pape François, a annoncé samedi le procureur du Saint-Siège.

D'après Gian Pietro Milano, dont le titre officiel est Promoteur de justice, un total de 13 millions d'euros (18 millions CAN) ont été gelés entre 2013 et 2016.

L'an dernier, l'Agence d'information financière du Vatican (AIF) avait annoncé la clôture de près de 5000 comptes en banque suspects dans la foulée de la restructuration de l'Institut des oeuvres religieuses (IOR), la banque du Vatican à la sulfureuse réputation.

L'AIF a été créée en 2010 par le pape émérite Benoît XVI pour pousser les institutions financières du Vatican à se conformer aux critères internationaux en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

L'IOR a été mêlé dans le passé à de vastes scandales. Un travail d'assainissement et de transparence a été lancé sous Benoît XVI et renforcé après l'arrivée de François.

En 2011, le Vatican avait aussi demandé à participer au processus d'évaluation de Moneyval. Cet organe du Conseil de l'Europe de lutte contre le blanchiment des capitaux a estimé dans un rapport en décembre que le Vatican avait remédié à la plupart de ses faiblesses structurelles, tout en appelant à une accélération des poursuites, le suivi des affaires n'ayant encore donné lieu à aucune inculpation.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer