«Embrassez un Britannique» pour éviter le Brexit

La campagne lancée en février demande aux Européens... (PHOTO TIRÉE DE TWITTER/@PLEASEDONTGOUK)

Agrandir

La campagne lancée en février demande aux Européens de poster des égoportraits d'eux en train de faire une accolade à des amis anglais, pour les convaincre de voter pour un maintien de leur pays dans l'UE lors du référendum sur cette question.

PHOTO TIRÉE DE TWITTER/@PLEASEDONTGOUK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Une Allemande de Londres a lancé une campagne intitulée «Embrassez un Brit(annique)», poignante tentative pour éviter un Brexit, ou sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne à l'issue du référendum du 23 juin, devenue virale sur les réseaux sociaux.

«Nous sommes des citoyens européens qui voulons que les Britanniques restent dans l'UE. C'est notre déclaration d'amour», proclame le slogan posté sur Twitter par @pleasedontgouk.

La campagne a été lancée en février par Katrin Lock, une Allemande qui vit à Londres depuis sept ans, mais a pris de l'ampleur ces derniers temps. Elle demande aux Européens de poster des égoportraits d'eux en train de faire une accolade à des amis anglais, sous les mots-clics #hugabrit et #pleasedontgouk, pour les convaincre de voter pour un maintien de leur pays dans l'UE lors du référendum sur cette question.

«C'est un petit peu hippy, mais un peu de hippiness (jeu de mot avec «happiness», joie, NDLR) est nécessaire. Les gens passent leur temps à débattre de concombre et de bonnet de douche. Nous voulions faire quelque chose de positif au lieu de parler juste de lois et de règlements», a-t-elle expliqué au journal The Local.

La campagne a déjà récolté un grand nombre de photographies, allant d'une anonyme embrassant un buste en pierre de l'écrivaine Virginia Woolf à des Britanniques embrassant des migrants vivant en Grande-Bretagne.

Les sondages sur le référendum du 23 juin sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE prévoient un résultat très serré, avec encore un large pourcentage d'indécis.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer