La tempête Katie balaie l'ouest de l'Europe: une centaine de vols annulés

Un arbre s'est abattu sur cette voiture alors... (PHOTO GLYN KIRK, AFP)

Agrandir

Un arbre s'est abattu sur cette voiture alors que la tempête Katie soufflait sur la ville de Brighton, dans le sud-est de l'Angleterre, le 28 mars.

PHOTO GLYN KIRK, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

La tempête qui a balayé une partie de l'ouest de l'Europe lundi a entraîné des coupures d'électricité en France et au Royaume-Uni ainsi que l'annulation de plus 100 vols au départ et à destination des aéroports londoniens de Gatwick et Heathrow.

Au Royaume-Uni, plus de 100 000 foyers ont été privés d'électricité au pic du passage de la tempête et plus de 60 000 le restaient en fin d'après-midi selon les différentes compagnies d'électricité.

Un kayakiste est porté disparu après le chavirage de son embarcation sur la rivière Wey dans le Surrey (sud de l'Angleterre). La police a lancé des recherches.

En début de matinée lundi, plus de 60 000 foyers se trouvaient également privés d'électricité dans les départements du nord et de l'ouest de la France, et quelque 15 000 le restaient encore en fin d'après-midi. Les vents, accompagnés de fortes pluies, ont soufflé jusqu'à 150 km/h sur les côtes de la Bretagne.

Les pompiers ont dû intervenir pour quelques toits envolés ou chutes de caténaires, mais aucune victime n'est à déplorer.

Du côté des transports, «à cause des vents violents provoqués par la tempête Katie, il y a des retards et quelques annulations de vols aujourd'hui», a indiqué l'aéroport d'Heathrow, le plus important du Royaume-Uni, sur son site internet.

Au total, 120 vols au départ et à l'arrivée des aéroports londoniens de Gatwick et Heathrow ont été annulés au dernier jour du long week-end de Pâques. Une quarantaine d'autres ont été déroutés vers d'autres aéroports.

«Certains voyageurs ont partagé sur les réseaux sociaux leurs atterrissages mouvementés à cause du mauvais temps. «Vraiment reconnaissante d'être sur le tarmac à Stansted (autre aéroport londonien) après des tentatives terrifiantes et infructueuses d'atterrir à Gatwick» dans la tempête Katie», a ainsi écrit une internaute sur Twitter.

Aux Pays-Bas, des retards ont été enregistrés à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, a indiqué celui-ci sur Twitter. Selon la télévision publique NOS, des rafales atteignant 113 km/heure ont été enregistrées, et un complexe comprenant 28 appartements a dû être évacué, le revêtement du toit menaçant de s'envoler.

A Bruxelles, les parcs gérés par la ville sont restés fermés au public lundi en raison des vents violents, a indiqué le gestionnaire des espaces verts régionaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer