Six alpinistes tués par une avalanche dans les Alpes italiennes

Un hélicoptère décolle pour aller effectuer des opérations... (PHOTO AP/ANSA)

Agrandir

Un hélicoptère décolle pour aller effectuer des opérations de secours sur le lieu de l'avalanche.

PHOTO AP/ANSA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
ROME

Six alpinistes ont été tués samedi par une avalanche qui a emporté un groupe de 15 personnes à plus de 3300 mètres d'altitude, dans le secteur du Monte Nevoso, à la frontière avec l'Autriche, a-t-on appris auprès des secours italiens.

Parmi les victimes, cinq sont italiennes, dont un adolescent de 16 ans, et une est autrichienne.

Selon les secours, cités par les médias italiens et que l'AFP n'a pas réussi à joindre, une Autrichienne, blessée, a été transportée à l'hôpital voisin de Brunico.

Huit autres alpinistes sont indemnes, certains ayant réussi à s'extraire seuls de l'avalanche.

C'est en fin de matinée qu'une énorme coulée de neige, longue de 300 mètres, a emporté ce groupe de quinze alpinistes qui se trouvait alors à proximité du sommet du Monte Nevoso (connu également comme le Schneebiger Nock), dans le val Aurina, situé dans la région du Haut-Adige (nord-est).

L'alarme a alors été donnée par le refuge Kasselerhutte, le plus proche de la zone de l'accident. Le personnel du refuge a expliqué aux secours avoir vu la cordée, qui s'approchait alors du sommet, être emportée par la coulée de neige qui venait de se détacher du flanc de la montagne.

Quatre hélicoptères ont été envoyés sur zone à partir d'un stade de football dans la vallée, mais les opérations de secours se sont avérées compliquées: compte tenu de l'altitude élevée (le Monte Nevoso culminant à 3358 mètres), les appareils ont été contraints de voler avec très peu de carburant afin d'être plus légers.

En tout, une centaine d'hommes, ainsi que des chiens d'avalanche, ont été mobilisés pour cette opération, l'une des plus importantes conduites par les secours alpins ces dernières années.

Le risque avalanche n'était que de deux sur cinq samedi matin dans les Alpes italiennes. Il est passé à 3 sur 5 dans l'après-midi, la météo s'étant dégradée.

Il s'agit d'un des drames de la montagne les plus meurtriers dans le Haut-Adige. Le 2 mai 2015, quatre alpinistes s'étaient tués dans une avalanche. Le 23 juin 2013, six personnes étaient mortes dans deux accidents simultanés. Deux mois plus tôt, le 1er avril, deux alpinistes italiens et un allemand avaient été emportés dans une avalanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer