Un train déraille aux Pays-Bas: un mort et plusieurs blessés

Des images diffusées par les médias néerlandais montrent... (PHOTO BRAM VAN DE BIEZEN, ANP/AFP)

Agrandir

Des images diffusées par les médias néerlandais montrent le train, composé de quatre wagons, étendu sur le flanc, partiellement dans un champ, partiellement sur les voies.

PHOTO BRAM VAN DE BIEZEN, ANP/AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LA HAYE

Un train de passagers a déraillé mardi en pleine campagne dans le nord-est des Pays-Bas après être entré en collision avec une nacelle élévatrice, faisant un mort et sept blessés, ont annoncé les autorités locales.

La collision a eu lieu vers 8 h 45 (2 h 45... (PHOTO PETER DEJONG, AP) - image 1.0

Agrandir

La collision a eu lieu vers 8 h 45 (2 h 45 à Montréal) à proximité de la ville de Dalfsen, à environ 40 kilomètres de la frontière allemande.

PHOTO PETER DEJONG, AP

La collision a eu lieu vers 8 h 45 (2 h 45 à Montréal) à proximité de la ville de Dalfsen, à environ 40 kilomètres de la frontière allemande.

Le conducteur de la nacelle, qui a pu sauter avant la collision, a été interpellé et est questionné par la police, selon Han Noten, maire de Dalfsen. Une enquête pénale a été ouverte.

«Il est ici question d'un mort», a déclaré le maire Han Noten lors d'une conférence de presse : «et je peux confirmer qu'il s'agit du conducteur».

Le maire a par ailleurs indiqué que deux blessés avaient été emmenés à l'hôpital tandis que cinq autres ont pu être soignés sur place. «Sept ou huit» autres passagers «indemnes» ont pu quitter les lieux sans être soignés.

«La collision a été violente», a ajouté le maire, soulignant que le train roulait à «toute vitesse» lorsqu'il a percuté la nacelle, qui traversait les voies au niveau d'un «croisement sécurisé».

M. Noten a toutefois noté qu'«il n'y avait pas trop de passagers dans le train». Ce train, utilisé surtout par des navetteurs, «est souvent plein le soir, mais relativement vide le matin», a-t-il soutenu.

Des images diffusées par les médias néerlandais montrent le train, composé de quatre wagons, étendu sur le flanc, partiellement dans un champ, partiellement sur les voies.

«L'avant du train est complètement détruit», selon un témoin oculaire interrogé par la télévision publique néerlandaise NOS, qui assure en outre que la nacelle élévatrice est «en morceaux».

Selon ce même témoin, la nacelle élévatrice, montée sur des chenilles en caoutchouc, traversait les voies à vitesse très réduite lorsque le train l'a percutée.

Les raisons de la présence de la nacelle sur les voies doivent encore être déterminées.

«Les dégâts sont importants et il est impossible de dire quand les travaux de réparation pourront débuter», a pour sa part réagi la société néerlandaise des chemins de fer NS. «Nous nous attendons à ce que le trafic ferroviaire soit perturbé pendant plusieurs jours».

Le train effectuait un trajet entre les villes de Zwolle et de Emmen, dans le nord-est du pays.

La secrétaire d'État aux Infrastructures Sharon Dijksma s'est dite «choquée» par l'accident, selon l'agence de presse néerlandaise ANP.

La pire catastrophe ferroviaire qu'ont connue les Pays-Bas a eu lieu le 8 janvier 1962. Deux trains de passagers étaient entrés en collision près d'Utrecht (centre), faisant 93 morts et 52 blessés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer