• Accueil > 
  • International > 
  • Europe 
  • > L'intégration de musulmans en Europe «pratiquement impossible», selon le président tchèque 

L'intégration de musulmans en Europe «pratiquement impossible», selon le président tchèque

Milos Zeman... (PHOTO PATRICK KOVARIK, archives AFP)

Agrandir

Milos Zeman

PHOTO PATRICK KOVARIK, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PRAGUE

Le président tchèque Milos Zeman, connu pour ses positions anti-immigrants a déclaré dimanche que l'intégration de musulmans dans la société en Europe était «pratiquement impossible».

«L'expérience des pays de l'Europe occidentale où il y a des ghettos et des villages exclus prouve que l'intégration de la communauté musulmane est pratiquement impossible», a déclaré le président Zeman dans une vidéo publiée sur le site internet du journal à grand tirage Blesk.

«Laissons les vivre leur propre culture dans leur pays et ne l'introduisons pas en Europe, sinon cela va se terminer comme à Cologne», il a ajouté faisant référence aux violences contre des femmes lors de la nuit de Saint-Sylvestre dans cette ville du centre d'Allemagne.

«L'intégration est possible avec des cultures similaires et les similarités peuvent varier», a-t-il ajouté, soulignant que la communauté ukrainienne ou vietnamienne ont pu s'intégrer avec la société tchèque.

Âgé de 71 ans, M. Zeman, le président tchèque de gauche, premier chef de l'État élu au suffrage universel, s'est opposé à plusieurs reprises à l'accueil de migrants en Europe.

Selon le président tchèque, la confrérie des Frères musulmans égyptiens était derrière l'actuelle vague de migrants utilisant des moyens financiers «venus d'un certain nombre d'États», pour «prendre progressivement le contrôle de l'Europe».

Fin décembre, le président tchèque a qualifié  d'«invasion organisée» l'actuelle vague migratoire, invitant les jeunes migrants de Syrie ou d'Irak à plutôt «prendre les armes» contre le groupe Etat islamique (EI), dans son message de Noël.

Selon les chiffres des Nations unies, plus d'un million de migrants sont arrivés en Europe en 2015, fuyant des conflits armés en Afghanistan, Irak et Syrie.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer