Espagne: un vétérinaire a implanté de l'héroïne dans des chiots

La police espagnole a indiqué mardi avoir arrêté un vétérinaire vénézuélien... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Madrid

La police espagnole a indiqué mardi avoir arrêté un vétérinaire vénézuélien recherché par les États-Unis sous le soupçon d'avoir implanté chirurgicalement des sacs d'héroïne dans le corps de chiots vivants exportés comme animaux de compagnie pour passer de la drogue en Amérique.

Andres Lopez Elorza a été arrêté samedi à Santa Comba en Galice, dans le nord-ouest de l'Espagne, où il se cachait depuis qu'un tribunal avait approuvé le mois dernier son extradition vers les États-Unis, a précisé la police dans un communiqué.

«Cette personne, vétérinaire et membre d'une organisation de trafiquants, transportait l'héroïne de Colombie vers les États-Unis dans des implants qu'il plaçait à l'intérieur de chiots qu'il expédiait comme animaux de compagnie», selon le même communiqué.

Lopez, marié et père de deux enfants, avait été arrêté une première fois sur mandat d'arrêt international en décembre 2013 en Galice, mais remis en liberté pendant l'examen de sa demande d'extradition.

Il avait auparavant pris la fuite après que la police colombienne eut trouvé en 2005, dans une clinique de Medellin qu'il dirigeait, trois kilos d'héroïne à l'intérieur de trois chiots qui devaient être expédiés par avion aux États-Unis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer