Le prince Harry quitte l'armée

«Captain Wales», son titre militaire, «a eu une... (Photo Kirsty Wigglesworth, Archives AP)

Agrandir

«Captain Wales», son titre militaire, «a eu une carrière épanouissante et considère qu'avoir servi son pays dans les forces armées a été un immense honneur», selon un communiqué du palais de Kensington.

Photo Kirsty Wigglesworth, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Le prince Harry, 30 ans, a quitté vendredi l'armée de Sa Majesté, après plus de dix ans de service qui l'ont vu par deux fois combattre sur le front afghan, a annoncé le palais de Kensington.

«Captain Wales», son titre militaire, «a eu une carrière épanouissante et considère qu'avoir servi son pays dans les forces armées a été un immense honneur», a déclaré le palais dans un communiqué.

Revenu à la vie civile, Harry, cinquième dans l'ordre de succession au trône britannique, consacrera les trois prochains mois à un programme de protection de l'environnement et des animaux en Namibie, Tanzanie, au Botswana et en Afrique du Sud.

Il se joindra notamment à «une équipe de gardes forestiers opérant en première ligne contre le braconnage d'éléphants et de rhinocéros», a précisé le palais.

Harry, fils cadet du prince Charles, entamera ensuite à l'automne un volontariat dans le cadre du programme de réhabilitation du ministère britannique de la Défense pour les personnels militaires blessés ou malades, sujet qui lui tient à coeur.

Le prince de Galles, dont les frasques de jeunesse lui avaient valu une réputation de joyeux fêtard, s'est efforcé ces dernières années de se forger une image plus mature, et son engagement dans l'armée a joué un rôle central dans cette évolution.

Harry avait annoncé en mars dernier sa décision, «très difficile» à prendre, de mettre un terme à sa carrière militaire. Ce choix avait été une surprise pour de nombreux observateurs de la famille royale, car le prince vivait son rêve d'enfant et semblait satisfait de la vie militaire.

Diplômé de la célèbre académie militaire de Sandhurst, Harry a servi deux fois en Afghanistan, d'abord en 2007-2008 comme éclaireur chargé de guider au sol les frappes aériennes, puis en 2012-2013 comme copilote-artilleur sur hélicoptère de combat.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer