Un Canado-Libanais arrêté à Chypre après la découverte de produits chimiques

Le suspect, qui réside dans la ville de... (PHOTO IAKOVOS HATZISTAVROU, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Le suspect, qui réside dans la ville de Larnaca, dans le sud de l'île, fait face à des accusations de complot dans le but de commettre un acte criminel et de possession de nitrate d'ammonium.

PHOTO IAKOVOS HATZISTAVROU, AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
NICOSIE, Chypre

Un tribunal de Chypre a ordonné jeudi le maintien en détention pendant huit jours d'un Canado-Libanais de 26 ans, après la découverte chez lui de deux tonnes d'un composé chimique pouvant être transformé en explosif.

Le porte-parole de la police chypriote Andreas Angelides a précisé que le suspect, qui réside dans la ville de Larnaca, dans le sud de l'île, fait face à des accusations de complot dans le but de commettre un acte criminel et de possession de nitrate d'ammonium.

Le ministre de la Justice, Ionas Nicolaou, a indiqué que la décision de jeudi suivait une enquête effectuée par les services de sécurité de Chypre. On ignore si l'enquête était liée à une attaque potentielle.

En 2013, un tribunal chypriote avait condamné un Suédois-Libanais à quatre ans de prison après qu'il eut été reconnu coupable d'avoir collaboré à la planification d'attaques contre des Israéliens à Chypre. Aucun Israélien n'avait toutefois été attaqué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer