Cours obligatoires sur l'Holocauste dans une université hongroise

Un mémorial pour les victimes de l'Holocauste est... (Archives Reuters)

Agrandir

Un mémorial pour les victimes de l'Holocauste est installé dans le centre-ville de Budapest. Quelque 600 000 juifs hongrois ont péri dans les camps d'extermination pendant la Seconde guerre mondiale.

Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Budapest

Une université catholique de Hongrie, pays comptant la communauté juive la plus importante d'Europe centrale et où l'antisémitisme gagne du terrain, a décidé de rendre obligatoires pour tous ses étudiants des cours sur l'Holocauste.

«L'antisémitisme, quelle que soit sa forme, et le catholicisme, sont incompatibles», a déclaré le recteur de l'Université catholique Peter Pazmany, Szabolcs Szuromi, annonçant à la presse que les cours sur «L'Holocauste et sa mémoire» commenceraient dès septembre.

«Il s'agit d'une première en Europe», s'est félicité l'ambassadeur d'Israël à Budapest, Ilan Mor, qui a récemment fait valoir que l'éducation était la clé dans la lutte contre l'antisémitisme.

Le contenu des cours a été préparé par des professeurs d'université de Tel Aviv, a précisé le recteur, soulignant que son université avait pris sa décision après avoir entendu les remarques de l'ambassadeur d'Israël.

Quelque 600 000 juifs hongrois ont péri dans les camps d'extermination pendant la Seconde guerre mondiale, presque tous en 1944.

Des membres du deuxième parti du pays, le Jobbik, font régulièrement des déclarations antisémites et l'antisémitisme est en hausse depuis quelques années, selon des sondages.

La principale communauté juive d'Europe centrale forte d'environ 100 000 membres vit en Hongrie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer