La Pologne détruit son dernier lot de 300 000 mines antipersonnel

Des mines antipersonnel.... (Photo extrait de Wikipédia)

Agrandir

Des mines antipersonnel.

Photo extrait de Wikipédia

Agence France-Presse
Varsovie

La Pologne commencera d'ici à trois mois la destruction de son dernier lot de 300 000 mines antipersonnel, a-t-on appris vendredi auprès d'une agence du ministère de la Défense qui gère les biens de l'armée (AMW).

«Nous avons signé à la mi-mars un accord avec une société qui s'en charge. Les détails de l'opération seront mis au point le 20 avril et elle commencera d'ici à trois mois», a déclaré à l'AFP la porte-parole d'AMW, Malgorzata Golinska.

Le contrat est confidentiel, tout comme le nom de la société qui a remporté cet appel d'offres, a-t-elle ajouté.

La Pologne, signataire de la convention d'Ottawa de 1997 sur l'interdiction des mines antipersonnel, l'avait ratifiée seulement en 2012. Elle a détruit ces dernières années plus d'un million de ces mines, soit 70% de son stock.

Selon un rapport du Landmine and Cluster Munition Monitor de novembre 2014, les enfants ont représenté 46% des victimes civiles des mines interpersonnelles dans le monde en 2013, contre 39% en 2012. Cette hausse est notamment due à l'augmentation des accidents en Afghanistan, en Syrie et au Soudan du Sud.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer