Cinquième arrestation dans le cadre de l'enquête des attentats de Copenhague

Le 14 février, lourdement armé, El-Hussein avait ouvert... (Photo Michael Probst, AP)

Agrandir

Le 14 février, lourdement armé, El-Hussein avait ouvert le feu sur un centre culturel de Copenhague où se déroulait un débat sur la liberté d'expression, tuant une personne, un réalisateur de 55 ans, avant de prendre la fuite.

Photo Michael Probst, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

La police danoise a annoncé vendredi l'arrestation d'un cinquième homme, soupçonné de complicité dans les attentats de Copenhague mi-février.

L'homme est «soupçonné de complicité dans les actions de l'assaillant les 14 et 15 février», ont annoncé les forces de l'ordre dans un communiqué.

«Comme hier (jeudi), la police a fait plusieurs perquisitions en lien avec l'arrestation», ont-ils précisé.

Jeudi, un quatrième homme a été arrêté. Il devrait être déféré vendredi devant un juge en même temps que la personne qui vient d'être arrêtée.

Trois hommes sont déjà en détention, deux depuis le 16 février et le troisième depuis le 27 février, inculpés pour complicité avec l'auteur des attentats, Omar El-Hussein, un Danois de 22 ans d'origine palestinienne.

Le 14 février, lourdement armé, El-Hussein avait ouvert le feu sur un centre culturel de Copenhague où se déroulait un débat sur la liberté d'expression, tuant une personne, un réalisateur de 55 ans, avant de prendre la fuite.

Dans la nuit du 14 au 15 février, il avait abattu un juif de 37 ans, qui montait la garde devant la synagogue de Copenhague où était célébrée une bar-mizvah avant d'être tué à l'aube lors d'un échange de tirs avec la police.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer