Un cas de grippe aviaire dans une ferme en Grande-Bretagne

Le nouveau cas de grippe aviare touche une... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le nouveau cas de grippe aviare touche une ferme de canards.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

La Grande-Bretagne a signalé dimanche de nouveaux cas de grippe aviaire dans une ferme d'élevage de canards dans le nord du pays, mais a déclaré que le risque pour la santé publique était «très faible».

Une zone de restriction a été mise en place autour de la ferme et l'abattage a commencé, a déclaré une porte-parole du ministère de l'Environnement, de l'alimentation et des affaires rurales.

«Nous avons confirmé un cas de grippe aviaire dans une ferme d'élevage de canards dans le Yorkshire», a déclaré cette porte-parole, précisant que «le risque pour la santé publique est très faible et (qu') il n'y a pas de risque pour la chaîne alimentaire».

La grippe aviaire est mortelle pour les poulets et constitue un danger pour la santé de l'homme, qui peut tomber malade en manipulant des volailles infectées.

La responsable britannique n'a pas précisé quelle souche de la maladie a été détectée dans cette ferme du Yorkshire.

La souche H5N1 de la grippe aviaire a fait plus de 400 morts, surtout en Asie du sud-est, depuis son apparition en 2003. Une nouvelle souche, H7N9, a tué plus de 170 personnes depuis son apparition en 2013.

En septembre, l'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a mis en garde contre la nouvelle forme A(H5N6), particulièrement pathogène. Début novembre, une souche supplémentaire de la grippe aviaire, baptisée H5N8, a été signalée dans un élevage de dindes du nord de l'Allemagne, pour la première fois en Europe.

Dimanche, les Pays-Bas ont décrété une interdiction temporaire du transport de volailles après que cette souche H5N8 ait été détectée dans un élevage du centre du pays.

Cette forme «hautement pathogène» de la grippe aviaire est très dangereuse pour les animaux et «la contamination peut se faire depuis un animal vers les humains», a rappelé le ministère néerlandais des Affaires économiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer