Le premier ministre espagnol s'excuse pour la corruption

Le premier ministre espagnol Mariano Rajoy... (PHOTO SERGIO PEREZ, REUTERS)

Agrandir

Le premier ministre espagnol Mariano Rajoy

PHOTO SERGIO PEREZ, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
MADRID, Espagne

L'éclatement d'un scandale de corruption impliquant plusieurs politiciens espagnols a forcé le premier ministre Mariano Rajoy à présenter ses excuses à ses commettants, lundi.

Au Parlement, M. Rajoy a indiqué qu'il comprenait l'indignation des Espagnols à la suite de l'arrestation de plus de 30 personnes soupçonnées de corruption.

Il s'est excusé au nom de son parti, le Parti populaire, qui aurait nommé des responsables à des postes «qu'ils ne méritaient pas».

Il a promis d'assainir les moeurs politiques, avant de demander à ses concitoyens de garder la foi en la primauté de la loi.

La plupart des gens arrêtés lundi étaient des politiciens des paliers municipal et régional qui auraient reçu des pots-de-vin en échange de contrats de construction.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer