Suisse: des portions de crème à l'effigie de Hitler

Dans le cas présent, les illustrations sont des... (PHOTO 20 MINUTES)

Agrandir

Dans le cas présent, les illustrations sont des bagues de cigare anciennes, à l'effigie notamment de Hitler (ci-dessus) et de Mussolini.

PHOTO 20 MINUTES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
GENÈVE

Des restaurants en Suisse alémanique ont servi depuis le début de la semaine des cafés avec des portions de crème à l'effigie de Mussolini et de Hitler, a révélé mercredi le journal 20 Minutes.

Ces petits pots en plastique, servis traditionnellement en Suisse en plus du sucre lorsqu'on commande un café, ont été livrés à une centaine de restaurants par une filiale du groupe Migros qui a présenté mercredi ses «excuses pour cet incident impardonnable».

L'entreprise concernée est la société Elsa (Estavayer lait SA).

Les couvercles de ces petits pots sont souvent prisés des collectionneurs, et représentent les motifs les plus divers.

Dans le cas présent, les illustrations sont des bagues de cigare anciennes, à l'effigie notamment de Hitler et de Mussolini.

Elles ont été produites par la société Karo, spécialisée dans la fabrication de couvercles de ces petits pots de crème, et reprises par la société Elsa, dont les contrôles internes ont été «insuffisants».

La série litigieuse comprend 55 motifs différents, dont deux à l'effigie des deux dictateurs.

Le groupe de distribution Migros est en train de récupérer ces petits pots de crème, qui n'ont jamais été vendus dans ses magasins, a tenu à préciser un porte-parole.

L'année dernière, une affaire comparable a eu lieu à Montreux, lors du traditionnel festival de jazz.

Une photo du petit Grégory Villemin, un petit Français de 4 ans retrouvé assassiné en 1984 dans les Vosges, avait été utilisée par un graphiste, ignorant de ce crime jamais élucidé, pour illustrer une publicité publiée dans le journal quotidien du Festival de Jazz de Montreux.

L'affaire avait été révélée par un internaute. La photo légèrement floutée illustrait une publicité pour la garderie d'enfants du Festival.

Le dossier Grégory est l'une des plus retentissantes affaires judiciaires française des 30 dernières années, et n'a jamais été résolu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer