France: 300 migrants clandestins prennent des camions d'assaut

Un migrant clandestin monte à bord d'un poids... (PHOTO DENIS CHARLET, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Un migrant clandestin monte à bord d'un poids lourd se rendant en Grande-Bretagne, au port de Calais, le 10 septembre.

PHOTO DENIS CHARLET, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
CALAIS

Au moins 300 migrants ont tenté lundi après-midi de prendre d'assaut une longue file de camions attendant d'embarquer au port de Calais pour l'Angleterre, amenant la police à intervenir, a-t-on appris de source policière.

«De 300 à 400 migrants ont voulu monter à bord des poids lourds, et les policiers ont dû faire usage de gaz lacrymogènes pour les disperser» et faire appel à des renforts, a-t-on déclaré de même source à un correspondant de l'AFP.

La file d'attente des camions sur la rocade d'accès au port étant plus longue que d'habitude, des migrants ont pu sans doute se faufiler dans certains d'entre eux, étant hors de portée des policiers, a-t-on expliqué, toujours de même source.

Des centaines d'immigrés illégaux originaires pour la plupart du Soudan ou d'Érythrée, mais aussi de Syrie ou d'autres zones de conflit, affluent régulièrement à Calais dans l'espoir de passer en Angleterre. Le nombre de ceux qui vivent dans des campements aux abords du port était évalué la semaine dernière à 1400 ou 1500 par la préfecture.

Le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) a souligné le 26 septembre que ces migrants viennent pour la plupart de pays en guerre et sont éligibles au statut de réfugiés. Mais «bien peu souhaitent déposer une demande d'asile en France, citant comme raison le fait qu'ils ont des membres de leur famille qui vivent au Royaume-Uni», a souligné le HCR.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer